Donbass : 2 000 personnes évacuées à Donetsk par crainte de nouveaux bombardements

Donbass : 2 000 personnes évacuées à Donetsk par crainte de nouveaux bombardements Source: RIA NOVOSTI
Igor Maslov
Suivez RT en français surTelegram

A la suite d’observations faites hier, dans des localités du territoire des républiques autoproclamées du Donbass, la mission spéciale d’observation de l’OSCE a déclaré avoir essuyé des tirs de lance-roquettes multiples.

«Le 16 août, la mission spéciale d’observation de l’OSCE s’est rendue dans le village de Telmanovo, à 50 kilomètres au nord-est de Marioupol, contrôlé par la République autoproclamée de Donetsk… Elle a analysé 16 impacts et est arrivée à la conclusion qu’ils avaient été causés par des systèmes de lance-roquettes multiples GRAD venant de l’ouest-sud-ouest. La mission a observé que certaines maisons ont été gravement endommagées et qu’un transformateur alimentant le village en électricité a été détruit», affirme le rapport quotidien de la mission du 17 août.

De plus, les employés de l’OSCE notent que plusieurs missiles de ce type ont disparus des emplacements où ils avaient été entreposés par les forces ukrainiennes lors du retrait des armes lourdes de la ligne de front dans le cadre des accords de Minsk. Des quatre emplacements contrôlés, «dans deux d’entre eux huit missiles GRAD auparavant répertoriés ne s’y trouvaient pas», ont-ils indiqué. Ils ont en outre précisé que du côté de la République autoproclamée de Donetsk, toutes les armes répertoriées étaient présentes dans les emplacements qu’ils ont contrôlés.

«Des violations du cessez-le-feu ont été enregistrées par la mission spéciale d’observation de l’OSCE dans plusieurs localités», affirme le rapport avec une mention spéciale pour l’aéroport de Donetsk et sa région, aussi bien que dans la région de Lougansk qui connaît une aggravation des tensions. A Donetsk, 2 000 habitants attendent d'être évacués.

Le 17 août, lors d’une conférence de presse, le ministre russe des Affaires étrangères avait déclaré que «la situation sur la ligne de contact, qu’il est plus juste actuellement de qualifier de front, fait penser à des préparatifs de Kiev pour de véritables opérations militaires».

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix