Le bilan des explosions en Chine atteint 51 morts, le feu continue de faire rage

Les conséquences des explosions en Chine
Les conséquences des explosions en Chine

Le nombre de personnes tuées par les explosions de mercredi dans un entrepôt chimique atteint déjà 44 morts, et ce bilan continue de s’alourdir. Les pompiers maîtrisent le feu, mais l’on redoute que l’incendie prenne encore de l’ampleur.

La journée s’est ouverte sur un paysage de désolation dans la ville portuaire de Tianjin : plus de 50 morts et 700 blessés – c’est le nombre qui donnent les médias officiels chinois. Il y a des centaines de voitures brûlées sur le port, des camions de pompiers en lambeaux et 12 immeubles dévastés, au cœur de cette métropole portuaire du nord-est de la Chine. Le président de la République populaire de Chine Xi Jinping, a exigé que soient prises toutes les mesures possibles pour sauver les blessés et aider les victimes.

Explosions en Chine : des scènes apocalyptiques filmées et des témoignages (VIDEOS)

Les hôpitaux locaux sont saturés de victimes, dont 71 se trouvent dans un état critique. Les médecins luttent pour le moment pour sauver leurs vies. Les autorités locales ont ouvert des centres de collecte du sang pour les patients dont le nombre augmente chaque heure. Les habitants des quartiers limitrophes ont été évacués, tandis que les lieux touchés par le feu sont bouclés par la police.

L’incendie qui a suivi ces explosions, si violentes qu’elles ont brisé des fenêtres de bâtiments situés à deux kilomètres de l’épicentre, s’est en pris à des produits chimiques.  Et l’on redoute une contamination, en dépit des dénégations des autorités chinoises. Le ministère de la Protection de l’environnement a déjà envoyé un groupe de travail sur place qui effectuera une inspection et dira s’il y a une possibilité de contamination de l’air ou du sol.

Pour maîtriser le feu, les pompiers font tout leur possible en risquant leurs vies. 12 secouristes ont déjà péri dans les flammes. Selon les données des autorités, l’incendie principal a été étouffé, mais le feu, cependant, continue de consumer les produits chimiques, ce qui complique le travail des pompiers parce que l’usage de l’eau est impossible pour éteindre ce type d’incendie. Les forces du ministère de l’Intérieur et l’aviation chinoise ont été aussi engagés dans la lutte contre le feu.

Les deux explosions se sont produites à 23h30 (heure locale). Cet entrepôt est la propriété de la compagnie logistique Ruihai Logistics, qui y stockait des produits chimiques dangereux. Les explosions de puissances équivalant respectivement à 3 et 23 tonnes TNT, ont été d’une force telle qu’elles ont été fixées par le service météorologique. Elles ont été suivies par un gigantesque incendie dont la superficie, selon les médias, s’étendrait sur 20 000 mètres carrés.

La cause de cet accident qui a même provoqué l’arrêt de Tianhe-1A, l’un des plus puissants ordinateurs du pays, est encore inconnue. Mais, selon les médias locaux, cela pourrait être lié à des défauts ou erreurs du système de sécurité de Ruihai Logistics, dont la direction est actuellement détenue par la police.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales