Belgique : deux policiers blessés après un accident dans le convoi de Theresa May et Charles Michel

Belgique : deux policiers blessés après un accident dans le convoi de Theresa May et Charles Michel© Benoit Doppagne Source: Reuters
Theresa May et Charles Michel au cimetière de Saint-Symphorien, près de Mons (image d'illustration).

Une voiture s'est insérée dans le convoi qui emmenait les Premiers ministres belge et britannique, Charles Michel et Theresa May, près de Mons en Belgique dans un cimetière militaire. Deux policiers à moto ont été percutés et hospitalisés.

Selon les informations du journal belge Le Soir, une voiture s’est insérée ce 9 novembre dans le convoi dans lequel se trouvaient les véhicules des Premiers ministres Charles Michel et Theresa May, alors que celui-ci progressait sur l’autoroute E42 en direction du cimetière militaire de Saint-Symphorien, près de Mons en Belgique. Deux motards de la police ont été percutés et renversés. Le Premier ministre belge a immédiatement fait arrêter le convoi pour prendre de leurs nouvelles. Blessés, les deux agents ont été hospitalisés, puis le convoi a ensuite repris sa route.

Les détails de l'accident et l'identité du conducteur en faute n'ont pas été révélés pour le moment et les causes n'ont pas été communiquées. Les autorités n'ont fait aucun commentaire.

Le Premier ministre britannique Theresa May faisait étape ce 9 novembre en Belgique dans le cadre du week-end des commémorations du centenaire de l’Armistice. La locataire de Downing Street et le Premier ministre belge Charles Michel ont rendu hommage aux soldats britanniques tombés pendant la Première Guerre mondiale au cimetière de Saint-Symphorien.

Lire aussi : Dans les Ardennes, 246 combattants russes de la Première Guerre mondiale honorés (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter