Les Etats-Unis envoient six avions de chasse en Turquie pour lutter contre Daesh

Avion de chasse F-16© Murad Sezer Source: Reuters
Avion de chasse F-16

La mission des Etats-Unis auprès de l’OTAN a confirmé que Washington avait envoyé six F-16 Falcon en Turquie. Les appareils sont attendus sur la base aérienne d’Incirlik au sud du pays.

C’est sur Twitter que la mission des Etats-Unis auprès de l’Alliance atlantique a confirmé l’intensification de la lutte contre Daesh par l’envoi d’avions de combats supplémentaires sur le terrain.

On ne sait pas précisément d’où viennent les six appareils dépêché en Turquie par Washington, si ce n’est qu’ils viennent de pays européens. Jusqu’à présent, les Etats-Unis n’utilisaient la base aérienne d’Incirlik, qui se trouve près de la ville d’Adana, pour leurs missions de reconnaissance uniquement.

Cette annonce des autorités américaines intervient après que les autorités turques ont donné leur aval à l’utilisation de la base d’Incirlik, située près de la frontière syrienne, pour effectuer des frappes aériennes contre Daesh. La base n’est située qu’à 30 minutes de vol des cibles terroristes.

Selon l’agence d’information Anadolou, un avion de transport C-5 et un KC-135 de ravitaillement font également partie du contingent qui doit arriver en Turquie d’ici quelques jours.

Au moins 300 pilotes ont été aussi envoyés en Turquie pour participer à l’opération «Résolution Inhérente», d’après le site du ministère de la Défense américaine.

Le 5 août, le porte-parole du Pentagone avait confirmé qu’un drone lancé depuis la base aérienne turque avait frappé plusieurs cibles près de Raqqa qui est le fief de l’Etat islamique en Syrie.

La Turquie s’est d’abord prononcée contre l’utilisation de ses bases aériennes pour effectuer des raids aériens contre Daesh. Mais, apparemment, les Etats-Unis ont trouvé de bons arguments, car la Turquie a ouvert ses bases à Washington.

«Dans le cadre de notre accord avec les Etats-Unis, nous avons fait un progrès concernant l’ouverture de nos bases, en particulier Incirlik», a dit plus tôt le ministre turc des Affaires étrangères à la chaîne turque TRT.

La Turquie elle-même promet de s’engager dans les combats contre Daesh au nord de la Syrie, selon les mots de son ministre des Affaires étrangères. «Pour le moment, nous entrainons et équipons l’opposition modérée en Turquie, conjointement avec les Etats-Unis et bientôt nous entamerons notre lutte contre Daesh».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales