Une présentatrice de télévision allemande s'indigne de la montée du racisme

La présentatrice allemande Anja Reschke.© Youtube
La présentatrice allemande Anja Reschke.

Sur fond de libéralisation de la pensée raciste en Allemagne, une présentatrice de télévision a fustigé les commentaires haineux de certains téléspectateurs envers les migrants qui, selon elle, provoquent des actes de violence inadmissibles.

La présentatrice de télévision allemande Anja Reschke a déclenché un débat sur la toile après avoir appelé à une réaction publique contre la multiplication des attaques racistes sur les réfugiés. 

Selon elle, le fait que désormais, certains internautes et téléspectateurs ne se gênent plus pour déclarer ouvertement leur haine envers les migrants, sans même se cacher derrière l'anonymat, créant «une dynamique de groupe» incitant les personnes «déjà un peu racistes» à se décomplexer complétement et à se sentir soutenues dans leurs idées xénophobes.  

La présentatrice a déclaré que les commentaires haineux conduisent à une montée inévitable de l'extrême droite. 

Son intervention a fait grand bruit, ayant été visionnée plus de 9 millions de fois, a recueillie 250 000 mentions «j'aime», 20 000 commentaires et a été partagée 83 000 fois sur Facebook. 

Anja Reschke a appelé les allemands à réagir et à répondre. «Si vous ne partagez pas l'avis que les migrants doivent être brûlés ou gazés, alors vous devez, vous aussi le faire savoir», a-t-elle déclaré.

Si de nombreux internautes lui ont apporté leur soutien, elle a aussi provoqué la colère d'autres, en total désaccord avec son message de tolérance. Ainsi, un certain @Der_GERMANE  a twitté «Plutôt des nazis dans la rue que des étrangers qui profitent du système de protection sociale».

D'autres commentaires accusent la présentatrice d'être contre la liberté d'expression et de faire de la propagande anti-allemande.

Ce débat intervient alors que l'Allemagne connaît une situation migratoire sans précédent. En 2015, le nombre de réfugiés à arriver sur le territoire allemand devrait s'élever à 450 000, ce qui est deux fois supérieur à 2014 où 200 000 migrants avaient trouvé refuge en Allemagne.

En savoir plus : En Allemagne, le nombre d'immigrés est le plus haut en 10 ans

Cette situation provoque une hausse des tensions et des sentiments xénophobes dans certaines parties du pays.

Seulement dans la première moitié de cette année, 200 attaques contre des migrants ont été enregistrées ainsi que 150 incendies criminels visant des centres d'accueil pour les réfugiés. 

La semaine dernière, des travailleurs de la Croix-Rouge ont été attaqués par des manifestants d'extrême-droite alors qu'ils installaient des tentes destinées aux migrants.

Sur internet, certains commentaires n'hésitent pas à comparer ces attaques à la tragique «Nuit de cristal» de 1938, durant laquelle les nazis avaient organisé un pogrom d'une ampleur colossale sur tout le territoire, tuant des centaines de juifs et ravageant des milliers de commerces. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales