Le Premier ministre malaisien confirme l’origine du débris retrouvé comme celui du MH 370

Le fragment d’aile retrouvée sur la côte est de La Réunion Source: Reuters
Le fragment d’aile retrouvée sur la côte est de La Réunion

La provenance du flaperon - partie située à l'arrière d'une aile d'avion découvert le 29 juillet à La Réunion est déterminée. Le fragment d’aile retrouvée appartient au MH370, disparu en mars 2014, a annoncé le Premier ministre malaisien.

«Aujourd'hui, 515 jours après la disparition de l'avion, c'est le cœur lourd que je dois vous annoncer qu'une équipe d'experts internationaux a définitivement confirmé que le débris de l'avion trouvé sur l'Ile de La Réunion provient bien du Boeing du MH370», a affirmé mercredi le Premier ministre malaisien Najib Razak devant des journalistes.

Serge Mackowiak, le procureur adjoint au Parquet de Paris qui a tenu une conférence de presse à l'issue des opérations d'expertise réalisées dans le cadre de la disparition du Boeing MH370, a été plus réservé dans ses déclarations. Il a cependant estimé qu’il avait de «très fortes présomptions» pour que le flaperon retrouvé sur la plage de l’île de la Réunion appartienne bien au Boeing 777 du vol MH370, de la compagnie Malaysia Airline disparu en mars 2014.

Le procureur a également annoncé posséderdeux raisons qui étayent sa conclusion. Premièrement, il a noté que «les représentants du constructeur aéronautique Boeing ont confirmé que le flaperon provenait bien d’un appareil 777 et ce en raison de ses caractéristiques techniques qui mentionnent couleur et structure des joints».

La deuxième raison, d’après le procureur, est la comparaison qui peut être faite entre la documentation technique du Boeing 777 du vol MH370 que les représentants de la compagnie Malaysia Airlines ont communiqué, et l’élément retrouvé sur la plage de la Réunion. «Sur cette base, il a été permis d’effectuer un rapprochement entre la pièce examinée par l’expert et le flaperon de l’avion disparu, au regard de leurs caractéristique techniques communes», a-t-il expliqué.

Ainsi, des analyses complémentaires ayant pour but de confirmer les conclusions préliminaires débuteront au matin du 6 août dans le laboratoire de la DGA Techniques aéronautiques. C’est eux qui devront confirmer «ces très fortes présomptions». Sans promettre de date pour communiquer les résultats définitifs, il a souligné que les experts vont mener leurs travaux dans les meilleurs délais afin de pouvoir rapporter une information fiable le plus rapidement possible aux familles des victimes.

Quant au morceau de valise également retrouvé, il a fait l’objet d’un scellé qui sera acheminé et analysé par l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale dans les meilleurs délais, a indiqué le procureur en promettant de tenir le public au courant des travaux d’expertise et d’investigation en cours.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales