Les réfugiés recevront des abonnements d’autobus gratuits en Suède

Les réfugiés ougandais en SuèdeSource: Reuters
Les réfugiés ougandais en Suède

Dans la ville de Kalmar, au sud de la Suède, les réfugiés recevront des cartes d’abonnement d’autobus valables dans tout le pays. Cette mesure devrait augmenter leur mobilité et favoriser leur intégration.

Conçu par l’Office suédois des migrations, le Conseil du comté et le service des transports de Kalmar, le nouveau laissez-passer sera bientôt accessible à tous les demandeurs d’asile à travers le pays, a fait savoir le site d’informations anglophone en ligne, The Local. Cette initiative vise à réduire l’isolement des réfugiés qui habitent à l’écart des plus grosses localités du pays, notamment ceux qui sont accueillis au centre d’Helgesbo, à quelques 40 km de Kalmar.

«Nous espérons que la mobilité de ces gens sera augmentée et qu’ils pourront avoir d’avantage de contacts avec la communauté», a raconté à la chaine de télévision SVT un responsable du bureau de l'immigration de Högsby.

En savoir plus : l'Autriche expédie «temporairement» 500 migrants vers la Slovaquie

Le coût de cette mesure est estimé à quelques 500 000 couronnes suédoises (53 000 euros) par mois. Les premiers résultats seront évalués en octobre.

Les migrants réfugiés en Suède ont salué cette initiative.

«Cela signifie vraiment beaucoup. Je peux désormais me rendre de Helgesbo à Kalmar, Oskarshamn et Mönsterås n’importe quand», a raconté à SVT Monzer Taha, une réfugiée syrienne résidant au centre d’accueil d’Helgesbo.

«Je peux utiliser les transports quand je veux et aller à Kalmar rencontrer des gens nouveaux ou rendre visite à mes amis à Blomstermåla», a poursuivit un autre réfugié Samir Kabeh, également originaire de Syrie.

En savoir plus : Balkans : «Si vous mourez ici, personne ne s’en souciera» est la rengaine qu’entendent les migrants

Le nombre des réfugiés par habitant accueillis actuellement en Suède dépasse les statistiques de tous les autres pays européens. En 2013, le pays a accueilli plus de 54 000 demandeurs d'asile, deux fois plus qu’en 2011. Selon les estimations du bureau de l’immigration, ce chiffre va encore augmenter pour atteindre 74 000 demandes en 2015.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales