Iran : l'épave de l'avion de ligne disparu a été localisée

- Avec AFP

Iran : l'épave de l'avion de ligne disparu a été localisée© Tasnim News Agency Source: Reuters
Un hélicoptère des services d'urgence iraniens survole la zone du crash à la recherche de l'épave, 19 février
Suivez RT France surTelegram

L'avion de ligne de la compagnie Aseman Airlines, qui avait disparu des écrans radars 50 minutes après son décollage depuis Téhéran avec 66 personnes à son bord, a été retrouvé par les équipes de secours ce 20 février.

Le 20 février, un porte-parole des Gardiens de la révolution a annoncé que l'épave d'un avion de ligne iranien, qui s'était écrasé le 18 février avec 66 personnes à bord dans une zone montagneuse, avait été localisée.

«Un hélicoptère des Gardiens de la révolution a localisé ce matin [le 20 février] l'épave de l'avion dans la montagne de Dena», dans le sud-ouest du pays, a ainsi affirmé un porte-parole Ramezan Sharif cité par la télévision d'Etat iranienne.

L'appareil de type ATR 72 s'était écrasé près de Semirom, alors qu'il assurait la liaison entre Téhéran et Yassouj, dans le sud-ouest du pays, avec 66 personnes à son bord. Les autorités avaient dans un premier temps annoncé qu'il n'y avait pas de survivant, puis s'étaient ravisées en déclarant : «Etant donné les conditions particulières dans la zone, nous n'avons encore aucun accès au point exact du crash et nous ne pouvons par conséquent pas confirmer de manière précise et définitive la mort de tous les passagers de l'avion.»

Les sanctions et l'embargo pointés du doigt

Selon l'AFP, ce sont les sanctions imposées pendant de nombreuses années par les Etats-Unis, l'ONU et les pays européens qui ont empêché les autorités iraniennes d'acheter des pièces de rechange ou de renouveler la flotte civile du pays, dans un état vétuste.

L'industrie du transport aérien était soumise à un embargo américain depuis 1995, empêchant les compagnies d'acheter des avions civils occidentaux ou des pièces détachées et les forçant à clouer au sol une partie de leur flotte.

Lire aussi : Crash en Iran : l'épave de l'avion introuvable, le sort des 66 passagers incertain

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix