L’auteur de la fusillade dans un cinéma de Louisiane identifié par la police

La police sur le site de l'attaque à Louisiane Source: Reuters
La police sur le site de l'attaque à Louisiane

L’homme qui a abattu deux personnes jeudi soir dans un cinéma au sud des Etats-Unis est décrit comme un marginal de 59 ans, a-t-on appris vendredi, de sources policières.

Originaire d’Alabama, John Russell Houser, 59 ans, a lancé une attaque contre les spectateurs du film Train dans une salle de cinéma à Lafayette (Louisiane). On ignore encore ce qui l’a poussé à tirer treize rafales sans viser de personne en particulier, a raconté le gouverneur de la région Bobby Jindal à CNN.

Avant que les policiers mobilisés autour du lieu du drame aient pu s’approcher de l’assaillant, il s’est suicidé. «Il paraît certain qu'il avait l'intention de tirer, puis de prendre la fuite. Mais comme la réaction des forces de l'ordre a été très rapide, il a dû retourner à l'intérieur du cinéma. Et c'est là qu'il a retourné l’arme contre lui», a précisé le chef de la police locale, Jim Craft.

John Russell Houser était venu à Lafayette de Phenix City (Alabama), et y résidait depuis environ six semaines. Selon la police qui a inspecté la chambre qu’il occupait dans un hôtel, il possédait des perruques, des lunettes et divers éléments de déguisement.

Hors l’attaquant, l’incident a fait deux victimes féminines, d’une vingtaine et d'une trentaine d’années. Neuf autres spectateurs ont été blessés, a ajouté Jim Craft.

En savoir plus : Fusillade dans un cinéma en Louisiane : 3 morts dont le tireur, frustration pour Obama

C’est n’est pas la première attaque de ce genre aux Etats-Unis. Il y a presque trois ans, une autre fusillade avait endeuillé la première du film, Batman : The Dark Knight Rises, à Aurora (Colorado). L’attaquant avait alors lancé des grenades lacrymogènes et tiré sur les spectateurs, tuant 12 personnes et faisant 70 blessés. Le suspect, James Eagan Holmes, avait été arrêté est attend toujours une décision de la justice.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales