Un passager nomme son réseau wifi «bombe à bord» : l'avion atterrit en urgence au Soudan

Un passager nomme son réseau wifi «bombe à bord» : l'avion atterrit en urgence au Soudan© Fabrice Coffrini
Avion de la Turkish Airlines en 2017.

Un avion de Turkish Airlines ayant décollé de Nairobi, qui devait atterrir à Istanbul, a dû se poser en urgence au Soudan. En cause, la découverte à bord d’un réseau wifi baptisé... «bombe à bord».

Qu’est-il passé par la tête de ce passager lorsqu’il a nommé son réseau wifi ? Nul ne le sait, mais son humour particulier a créé la panique à bord d’un vol de la compagnie Turkish Airlines. Au cours de la traversée, certains passagers ont repéré un réseau wifi portant le nom pour le moins inquiétant de «bombe à bord». Selon les informations de l’agence Reuters, alors qu’il avait décollé de Nairobi pour atterrir à Istanbul, l’avion a dû modifier son itinéraire. Il a dû se poser en catastrophe à l'aéroport de Khartoum, au Soudan.

L’avion y a été minutieusement inspecté, et les passagers interrogés. «Les experts ont dit que le réseau en question avait été créé à bord de l'appareil», a précisé la compagnie aérienne turque dans un communiqué. Pour autant, «aucune anomalie n'a été repéré après les vérifications, et les passagers ont pu retourner dans l'avion», a-t-elle conclu.

La création d’un réseau wifi est accessible à chacun, susceptible de le nommer comme il l’entend. La compagnie n’a pas donné de renseignement sur l’identification éventuelle du passager responsable de cette mésaventure.

Lire aussi : Un pilote s'amuse à dessiner un pénis dans le ciel, l'armée américaine a dû s'excuser

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.