La Russie a testé avec succès un nouveau système antimissile (VIDEO)

La Russie a testé avec succès un nouveau système antimissile (VIDEO)© Capture d'écran d'une vidéo de YouTube / Ministère russe de la Défense
Le lancement du nouveau missile antibalistique russe

Les forces aériennes russes ont mené une série d'exercices montrant l'efficacité d’un nouveau type de missile antibalistique sur un site d'essais militaire au Kazakhstan. Le modèle du missile visible sur cette vidéo époustouflante n’a pas été révélé.

La version modernisée d'un missile du système russe de défense anti-aérienne a été testée avec succès par l’armée, d’après un communiqué du ministère russe de la Défense publié le 24 novembre. Le test a eu lieu sur le territoire militaire de Sary-Chagan, au Kazakhstan. Même si l’armée n’a pas révélé quel type de missile a été testé, elle a publié une vidéo spectaculaire montrant le transport du complexe et sa mise en action.

«Le missile antibalistique a atteint avec succès son objectif et a touché sa cible test dans les délais prévus», a déclaré le vice-commandant de la Défense aérienne russe Andreï Prikhodko.

L’armée russe a expliqué que le nouveau complexe était déjà utilisé par les forces aériennes russes et était intégré dans le système de défense anti-aérienne de Moscou. La Russie est en effet une des rares puissances militaires à avoir développé un système antimissile complètement opérationnel et autonome, connu sous l’acronyme A-135 et déployé autour de la capitale russe.

Lire aussi : La Russie a réalisé avec succès un essai de missile antibalistique (VIDEO)

La création de ce système a commencé en 1971, et se compose aujourd’hui d’une station radar Don-2N, un poste de commandement 5K80 et plusieurs postes de tir équipés de missiles antibalistiques de courte portée 53T6. Le système de protection de Moscou est capable de surveiller en permanence l'espace aérien sur un large rayon autour de la ville, mais aussi détecter des projectiles en provenance de l'espace.

En 2014, l’armée russe annonçait avoir procédé aux tests de composants d’un nouveau système de défense antiaérienne, le A-235. En janvier 2017, les forces aériennes russes ont révélé qu’un nouveau missile antibalistique de courte portée pourrait être testé dans les deux ans à venir.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.