Miss Irak et Miss Israël font un selfie pour célébrer la paix

Miss Irak et Miss Israël font un selfie pour célébrer la paix© capture d'écran Adar-gandelsman
La photo postée, sur l'Instagram de Miss Israël, Adar Gandelsman

Le selfie de deux candidates au titre de Miss Univers venant de pays qui sont ennemis jurés a été posté depuis Las Vegas sur les comptes Instagram des deux reines de beauté. Compliments et menaces se sont multipliés pour commenter ce geste de beauté.

Leurs pays n’entretiennent pas de relations diplomatiques, l’Irak ne reconnaissant pas l’existence d’Israël... Qu’à cela ne tienne. Sarah Idan, une chanteuse irakienne de 27 ans vivant aux Etas-Unis et Adar Gandelsman, 19 ans, qui accomplit son service militaire dans l’Etat hébreu, élues reines de beauté dans leurs pays respectifs, se sont rencontrées à Las Vegas à l'occasion du concours de Miss Univers.

Elles ont voulu envoyer un message de paix en posant pour un selfie qu'elles ont relayé chacune sur son compte Instagram, déclenchant un déluge de réactions... contrastées.

Les deux jeunes femmes ont fait de la diplomatie digitale, en postant le même selfie depuis leur compte Instagram, accompagné pour Sarah Idan du message : «Paix et amour de la part de Miss Irak et Miss Israël», suivis d’émojis cœur, et pour Adar Gandelsman, du commentaire : «Apprenez que c’est Miss Irak et qu’elle est géniale.»

Les deux reines de beauté ont récolté plus de 3 400 likes pour l’Israélienne, plus de 2 500 pour l'Irakienne et de nombreux commentaires.

Parmi ceux-ci, de nombreux messages haineux, reprochant notamment à Sarah Idan de poser avec une Israélienne. Saisissant l'opportunité, des représentants du gouvernement israélien ont commenté l'initiative. Ofir Gendelman, le porte-parole du Premier ministre Benyamin Netanyahou, a félicité les deux jeunes femmes d’avoir partagé «un grand message d’espoir pour la région» et leur a souhaité à toutes les deux «bonne chance».

Le ministère des Affaires étrangères israélien a retweeté le post, avec le message suivant : «J’aime ce beau message de paix.»

Sarah Idan, attaquée de toutes parts, se défend

La reine de beauté irakienne, mannequin, chanteuse et musicienne née à Bagdad, a fui son pays. Installée aux Etats-Unis, elle étudie la musique et poste ses compositions sur les réseaux sociaux. La jeune femme, qui a subi un déferlement de haine, a précisé son geste.

«Je voulais juste insister sur le fait que le propos de la photo était simplement d’exprimer l’espoir et le désir de paix entre les deux pays», a-t-elle expliqué. Mais pour elle, cette photo ne signifie pas qu’elle cautionne la politique du gouvernement israélien dans la région. Elle ajoute également qu’elle ne voulait pas offenser les défenseurs de la cause palestinienne avec cette photo, comme cela lui est reproché à longueur de commentaires. 

Persistant et signant, elle n’a pas retiré la photo de ses réseaux sociaux et a posté un nouveau tweet pour souligner son message : «J’espère vraiment que nous allons changer les choses.»

Les relations diplomatiques entre les deux pays qu'elles représentent sont quasi-inexistantes, mais depuis les velléités de l'ex-président du Kurdistan irakien, Massoud Barzani de déclarer son indépendance, elles se sont encore détériorées.

En effet, fin octobre, le Parlement irakien a voté une loi criminalisant la présence de drapeaux israéliens après les avoir vu fleurir à travers le Kurdistan au moment du scrutin d'indépendance. Israël était en effet le seul pays de la région à avoir soutenu le référendum.

Lire aussi : Miss Univers 2017 : une candidate espagnole tombe dans la piscine durant un défilé

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.