Avertissement de Boeing : un 777 d'Air France perd un morceau en vol

L'avion impliqué dans l'incident est un Boeing 777 opéré par Air France.© Capture d'écran AirInfo
L'avion impliqué dans l'incident est un Boeing 777 opéré par Air France.

Une mise en garde a été diffusée par le constructeur américain Boeing. En cause : un 777 a perdu une plaque du 60kg pendant un Shanghai-Paris.

Le problème «n'affecte pas l'intégrité du train d'atterrissage, ni la sécurité du vol», a souligné Boeing, par la voix d'un de ses portes-paroles, Chris Villiers. Il est vrai que la situation pouvait paraître inquiétante, lorsque de l'appareil, opéré par Air France, a perdu un morceau lié au train d'atterrissage, au dessus de la banlieue de Shanghai, en Chine. L'incident est survenu samedi 18 juillet 2015.

La pièce de carlingue a fait une chute de 3 700 mètres et a traversé le toit d'une usine. Le constructeur américain assure qu'il n'y a pas eu de blessés. Chris Villiers précise également que la pièce ne faisait pas partie du train d'atterrissage en tant que tel, mais qu'il s'agissait d'un volet qui s'ouvre pour lui permettre de rentrer ou de sortir.

Boeing a d'ores et déjà publié un bulletin de service destiné aux compagnies aériennes afin de leur expliquer les mesures à prendre. Le groupe affirme avoir effectuer des changements sur les appareils qui sortent des usines. «Nous coopérons vraiment étroitement avec nos clients et avons fourni des directives sur la façon de faire l'entretien nécessaire», a ajouté Chris Villiers.

Le vol a heureusement pu continuer sa route vers Paris sans rencontrer de problème de sécurité. Dans le monde, plus de 1 100 Boeings 777 sont actuellement en service, opérés par plusieurs dizaines de compagnies aériennes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales