200 morts probables en Corée du Nord dans l'effondrement d'un tunnel sur le site d'essais nucléaires

- Avec AFP

200 morts probables en Corée du Nord dans l'effondrement d'un tunnel sur le site d'essais nucléaires© Pierre Albouy Source: AFP
Image d'illustration

Plus de 200 personnes pourraient avoir péri dans l'effondrement, début septembre, d'un tunnel sur le site des essais nucléaires en Corée du Nord, provoqué par le plus puissant test atomique souterrain qu'elle ait effectué à ce jour.

La chaîne de télévision japonaise Asahi a annoncé le 31 octobre que de nombreux Coréens du Nord auraient péri début septembre lors de l'effrondrement d'un tunnel sur le site d'essais nucléaires de Punggye-ri. Le drame aurait été provoqué par le plus puissant test atomique souterrain effectué à ce jour par Pyongyang.

Une centaine d'ouvriers étaient sur les lieux au moment d'un premier affaissement du tunnel et un deuxième accident du même type est survenu pendant les opérations de secours, portant le bilan probable de la catastrophe à 200 morts au total, selon Asahi citant des sources nord-coréennes non identifiées.

Ce drame s'est produit après le sixième – et dernier en date – essai nucléaire depuis 2006 auquel Pyongyang a procédé le 3 septembre, revendiquant alors le test réussi d'une bombe à hydrogène. Celui-ci avait été à l'origine d'une forte secousse sismique (de magnitude 6,3 sur l'échelle de Richter), tandis que des experts avaient averti que les essais souterrains pouvaient causer un effondrement de la montagne et des fuites radioactives dans l'atmosphère.

D'après des clichés pris par satellite le lendemain, l'essai du 3 septembre a provoqué des glissements de terrain dans la zone où s'est produite l'explosion et au-delà. Habituellement, la Corée du Nord ne reconnaît pas officiellement l'existence des accidents les plus graves sur son territoire, surtout quand cela concerne son programme nucléaire.

Lire aussi : Kim Jong-un : la stratégie du fou, jusqu’où ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.