Israël : un Palestinien interpellé après avoir dit bonjour sur Facebook

Israël : un Palestinien interpellé après avoir dit bonjour sur Facebook© Justin Sullivan / AFP
Un dictionnaire d'arabe

Une étrange erreur de traduction aurait conduit la police israélienne a arrêter par erreur un Palestinien, qui pensait qu'il avait écrit «Attaquez-les» sur Facebook. Il a été relâché.

«Il y a quelques jours, un Palestinien a été arrêté pour être interrogé, car soupçonné d'incitation [à la violence] via sa page Facebook», a déclaré une porte-parole de la police israélienne, Luba Samri, dans des propos rapportés par l'AFP le 22 octobre. Elle a ensuite précisé que l'homme avait été «immédiatement relâché», sans donner plus de précisions.

Selon un article du quotidien israélien Haaretz, dont la police n'a ni confirmé ni démenti le contenu, ce serait une erreur de traduction automatique qui serait à la base de l'incident.

Sur le réseau social, le Palestinien aurait ainsi publié une photo de lui, accoudé contre un bulldozer dans la colonie israélienne de Beitar Ilit, où il travaille, en Cisjordanie occupée, accompagnant sa publication d'une phrase en arabe : «Bonne journée.»

Cette salutation aurait malencontreusement été traduite automatiquement en hébreu par «Attaquez-les», éveillant la suspicion des autorités. 

Toujours selon Haaretz, la publication sur Facebook a, depuis, été supprimée.

Lire aussi : Israël : une militaire repousse des étudiants ultra-orthodoxes anti-service militaire (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.