Russie : le soldat qui avait tué trois autres militaires lors d'un exercice a été abattu

- Avec AFP

Russie : le soldat qui avait tué trois autres militaires lors d'un exercice a été abattu© Alexander Demianchuk Source: Reuters
Un soldat russe devant un drapeau de son pays (image d'illustration).

Un militaire qui avait tué le 29 septembre deux autres soldats et un officier lors d'exercices dans l'Extrême-Orient russe avant de prendre la fuite a été abattu, ont annoncé le 30 septembre les autorités locales et militaires.

«La division anti-terroriste du district militaire de l'Est a localisé et immobilisé le soldat qui s'était enfui de sa base avec une arme», a déclaré le service de presse du district militaire, cité le 30 septembre par l'agence de presse TASS. «Il a opposé une résistance armée durant les tentatives d'interpellation [...] et a reçu une blessure fatale», a ajouté le service de presse.

Ce soldat avait ouvert le feu à l'arme automatique lors d'exercices de nuit, le 29 septembre, tuant trois militaires et en blessant deux autres. Il s'est ensuite enfui, emportant son arme et des munitions, ce qui avait poussé les autorités locales à fermer les écoles et annuler les événements publics jusqu'à la fin de la chasse à l'homme.

Les autorités de la ville de Belogorsk, dans la région de l'Amour, l'ont identifié comme étant Gassan Abroulakhadov, un jeune homme né en 1994 et originaire du Daguestan, dans le Caucase russe. Il s'était engagé en septembre 2016.

Aucune piste n'a été avancée pour expliquer le geste du soldat. Le Comité d'enquête russe, chargé des affaires criminelles, a ouvert une enquête.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.