Donald Trump promet de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord

Donald Trump promet de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord© Nicholas Kamm Source: AFP
Donald Trump, 45e président des Etats-Unis

Le 21 septembre, en marge de la 72e assemblée générale de l'ONU, le président américain a annoncé de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, dans le but d'empêcher Pyongyang de développer son programme nucléaire et balistique.

En chemin pour un rendez-vous avec le président afghan, Ashraf Ghani, Donald Trump a déclaré à la presse le 21 septembre, en marge de l'assemblée générale des Nations unies : «Nous allons imposer de nouvelles sanctions à la Corée du Nord.»

De telles sanctions (s'ajoutant à de nombreuses autres ciblant déjà Pyongyang) auraient pour but de convaincre Pyongyang de cesser le développement de son programme nucléaire et balistique.

Trump rencontrera Séoul et Tokyo avant l'annonce

Le conseiller à la Sécurité nationale américaine, H.R. McMaster, avait annoncé une déclaration de Donald Trump à ce sujet plus tôt dans la matinée au micro de la chaîne CNN. Il a précisé que cette annonce aurait lieu après la rencontre entre Donald Trump, le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le président coréen Moon Jae-in, deux alliés de premier plan pour les Etats-Unis dans la région.

A l'assemblée générale des Nations unies, Séoul a, parallèlement, appelé à un apaisement des tensions pour éviter des affrontements accidentels avec la Corée du Nord. Pour autant, la Corée du Sud comme le Japon ont soutenu jusqu'à présent les appels de Washington à la prise de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

Lire aussi : Washington et Séoul ont bien discuté d'un déploiement d'armes nucléaires dans la péninsule coréenne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.