Maidan 3.0 : les membres du Secteur droit désormais pirates informatiques

Membre de Secteur droit durant un défilé Source: Reuters
Membre de Secteur droit durant un défilé

Le Secteur droit, déjà très actif sur le terrain ces derniers jours, l’est également sur la toile. Il vient en effet de pirater le compte Twitter du Conseil de défense et de Sécurité nationale (NSDC).

«Le compte Twitter du NSDC est sous le contrôle du Secteur droit», c’est par ce tweet que l’attaque a été révélée. S’en sont suivis plusieurs messages décrivant les événements de Moukatchevo, où des membres de Secteur droit et les forces de sécurité se font face, suite aux fusillades tragiques de samedi.

Capture d'écran du compte twitter par @rnbo_gov_ua
Capture d'écran du compte twitter par @rnbo_gov_ua

Un autre tweet proclame que «le Secteur droit agit en condition de légitime défense», alors que d’autres messages appellent à arrêter immédiatement les officiers de police qui ont donné l’ordre de tirer à Moukatchevo.

En savoir plus : L'Ouest de l'Ukraine s'enflamme, les nationalistes refusent de déposer les armes

Eléments provocateurs durant les événements de Maidan, auteurs d'arrestations illégales, de vols et d'assassinats de civils dans le Donbass en dépit des accords de Minsk, et dorénavant pirates informatiques, les membres de Secteur droit ont la panoplie complète de la milice ultra-nationaliste du XXIème siècle.

Aller plus loin : Le Secteur droit ukrainien, une armée indépendante ultra-nationaliste aux frontières de l’Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales