Ukraine : Plus de 10 000 activistes de Secteur droit se mobilisent

Des militants de Secteur Droit
Des militants de Secteur Droit

Plus de 10 000 activistes du groupe ultra-nationaliste se sont mobilisés suite aux affrontements meurtriers qui ont eu lieu à Moukatchevo, a indiqué le porte-parole pour le secteur droit Andrey Sharaskin sur la chaîne télévisée 112.

D’après Sharaskin, les militants de l’organisation ont même commencé à ériger des points de contrôle sur les routes menant vers la région de Moukatchevo afin d’empêcher des milices supplémentaires d’y accéder.

Entretemps, les manifestations des activistes de Secteur droit qui ont organisé la campagne de soutien aux combattants dans différentes villes, telles que Kiev, Lvov, Dniepropetrovsk et Kharkov se poursuivent.

En particulier, comme l’annonce la chaîne 112, près de l’administration du président, une manifestation illimité continue d’hier, les activistes réclament la démission du ministre de l'intérieur, Arsen Avakov, et de la direction de la police de la région où le conflit a éclaté.

Plus tôt dans la journée, le Secteur droit a menacé d’envoyer à Kiev 18 ou 19 bataillons supplémentaires si le gouvernement refuse de répondre favorablement à leurs exigences, comme l’a indiqué un correspondant de Reuters, faisant référence au secrétaire de presse du groupe Artem Skoropadsky.

«En cas de refus de destituer Avakov, le Secteur droit enverra ses bataillons là où il faudra», a cité le correspondant d’Inter le secrétaire de presse de l’organisation.

Le porte-parole affirme que les radicaux ne souhaitent pas une escalade du conflit, cependant, tous les militants de l’organisation ont quitté leurs positions de la zone d’opérations spéciales dans la région de et se trouvent maintenant dans leurs bases.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales