Le suspect de l'attaque en Finlande, un demandeur d'asile marocain, placé en détention provisoire

Le suspect de l'attaque en Finlande, un demandeur d'asile marocain, placé en détention provisoire© Lehtikuva Source: Reuters
Le suspect a comparu par vidéo interposée depuis l'hôpital

Le principal suspect dans l'attaque au couteau de Turku en Finlande, qui a fait deux morts et huit blessés le 18 août, a été placé en détention provisoire dans le cadre de l'enquête ouverte pour meurtres à caractère terroriste.

«L'assaillant de Turku est soupçonné de meurtres et tentatives de meurtre avec intention terroriste, et a été placé en détention», a annoncé le Bureau national d'enquête (BNE) dans un tweet. 

Le 22 août, Abderrahman Mechkah, toujours hospitalisé après avoir reçu une balle dans la cuisse lors de son interpellation, a comparu devant le tribunal par liaison vidéo depuis l'hôpital.

© Lehtikuva Source: Reuters
Le suspect depuis son lit d'hôpital

L'audience s'est tenue pour une large part à huis clos. Des photos prises par la presse avant l'ouverture des débats ont montré le suspect couché sur son lit, la tête posée sur un oreiller et le visage dissimulé par un drap blanc. 

L'avocat d'Abderrahman Mechkah, cité par Reuters, a déclaré que son client reconnaissait être l'auteur de l'attaque au couteau. Il a toutefois estimé qu'il n'y avait pas suffisamment d'éléments pour qualifier ce crime de «terroriste». 

Le mobile de l'attaque n'est pas encore connu, mais selon les services de renseignement finlandais (Supo), le suspect avait été signalé pour radicalisation. 

Abderrahman Mechkah, 18 ans, identifié comme le principal suspect de cette attaque survenue en pleine rue dans cette ville du sud-ouest de la Finlande, est un demandeur d'asile marocain arrivé dans le pays en 2016.

L'assaillant a délibérément visé des femmes, d'après les enquêteurs. Deux Finlandaises ont été tuées et huit autres personnes, six femmes et deux hommes, ont été blessées.

Si le caractère terroriste de l'attaque était confirmé, il s'agirait d'une première dans ce pays nordique.

Lire aussi : 
Finlande : deux morts et plusieurs blessés dans une attaque au couteau à Turku, un homme arrêté

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.