Lapsus révélateur ? Une parlementaire américaine veut destituer... Vladimir Poutine (VIDEO)

Lapsus révélateur ? Une parlementaire américaine veut destituer... Vladimir Poutine (VIDEO)© Jonathan Alcorn Source: Reuters
Maxine Waters

Considérant la destitution de Donald Trump comme acquise, la parlementaire Maxine Waters voit plus loin et compte se charger après lui de Mike Pence. Mais, portée par l'émotion, la démocrate s'est trompée de nom en voulant citer le vice-président...

Invitée de l'émission The View sur la chaîne ABC le 4 août, l'élue démocrate de la Chambre des représentants américaine Maxine Waters a déroulé son projet politique pour son pays. Fer de lance de la campagne visant à lancer une procédure de destitution contre Donald Trump, l'élue californienne ne compte pas s'arrêter en si bon chemin.

«Vous pensez que [Mike] Pence sera meilleur que [Donald] Trump ?», l'interroge la présentatrice, évoquant l'hypothèse selon laquelle la représentante parviendrait à ses fins, conduisant le vice-président à prendre le pouvoir, comme le veut la Constitution en cas de destitution du chef de l'Etat.

«Non, quand on en aura fini avec Trump, nous nous en prendrons à Poutine. C'est le suivant», répond du tac au tac Maxine Waters. Surprise d'avoir assisté à ce qui pourrait être interprété comme les prémices d'une Troisième Guerre mondiale, la présentatrice demande confirmation : «[Vladimir] Poutine ou [Mike] Pence ?».

«[Mike] Pence», se reprend immédiatement l'élue démocrate, peut-être contrite d'avoir laissé transpirer ses penchants interventionnistes.

Auteur: NTK Network

Maxine Waters est une habitué des sorties hasardeuses. En février dernier, elle avait justifié son appel solennel à destituer Donald Trump en lui reprochant sa proximité avec le président russe, qui avait, selon elle...«envahi la Corée».

Lire aussi : Quand une députée américaine appelle à destituer Trump parce que Poutine envahit... la Corée !

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.