Moscou dément les informations de Reuters sur le nombre élevé de pertes russes en Syrie

Moscou dément les informations de Reuters sur le nombre élevé de pertes russes en Syrie© Omar Sanadiki Source: Reuters
Un militaire russe en Syrie

«Rumeurs» et «mensonges» : c’est en ces termes que Moscou a qualifié le rapport exclusif de l’agence de presse sur les militaires russes en Syrie. Les responsables russes ont invité les médias à s’appuyer sur les données officielles.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a démenti les informations exclusives de l’agence Reuters sur le nombre de militaires russes morts en Syrie. «Ce n’est pas la première fois que l’agence d’information britannique Reuters essaye de dénigrer par tous les moyens l’opération russe en Syrie qui vise à éradiquer Daesh et faire revenir la paix en Syrie», a déclaré le 2 août Igor Konachenkov, cité par RIA Novosti. «De nouveau, leurs sources sont des rumeurs, les réseaux sociaux et des conversations imaginaires», a-t-il noté.

«Il n’y a pas de tombes "secrètes" remplies de militaires russes morts en Syrie. Les tentatives de présenter de cette façon des personnes [enterrées] qui n’ont rien à voir avec les forces armées [russes] et l’opération en Syrie sont de purs mensonges», a martelé le représentant de la Défense russe.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, également interrogé sur le sujet par des journalistes, a invité les médias à se rapporter aux données officielles de l’Armée russe. «Si des citoyens russes se trouvent en Syrie en tant que volontaires [...], ce n’est pas l’œuvre de l’Etat et cela n’a rien à voir avec le ministère de la Défense», a-t-il déclaré.

Le 2 août, Reuters avait rapporté que 40 militaires russes avaient été tués en Syrie depuis le début de l’année 2017. Parmi eux, 17 seraient des soldats et 21 autres des contractuels privés, et l’identité des deux autres n'aurait pas été établie. L’article de Reuters citait comme sources des amis et parents anonymes des militaires décédés. Pour le ministère russe de la Défense, seuls dix militaires ont été tués sur cette période en Syrie.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.