Chine : Winnie l'ourson, victime de la censure pour sa ressemblance avec Xi Jinping ?

Chine : Winnie l'ourson, victime de la censure pour sa ressemblance avec Xi Jinping ?© Bobby Yip Source: Reuters
Xi Jinping

Selon le Financial Times, tout message mentionnant le fameux ourson jaune serait automatiquement supprimé sur les réseaux sociaux chinois. A l'origine de cette traque : un photomontage datant de 2013 comparant le personnage au président chinois...

Les mesures de censure en Chine ont parfois des cibles surprenantes. Dans son édition en ligne du 16 juillet, le Financial Times rapporte que toute mention de Winnie l'ourson, le célèbre personnage au polo rouge qui raffole du miel, est désormais censuré sur les réseaux sociaux chinois.

Selon le journal britannique, le message «contenu illégal» apparaîtrait dès qu'un internaute tente de poster le nom «Winnie l'ourson» ou un GIF ou une image de celui-ci, sur Weibo ou WeChat, les équivalents chinois de Twitter et WhatsApp.

L'adoption de cette mesure – que les autorités n'ont cependant pas confirmée – ferait suite à un photomontage paru en 2013, comparant le président chinois Xi Jinping et l'ex-président américain Barack Obama, à l'ourson et à son fidèle ami Tigrou.

«Historiquement, deux choses sont interdites : s'organiser politiquement et mener des actions politiques. Mais cette année, il est également interdit de parler du président», analyse pour le Financial Times Qiao Mu, professeur à l'université des langues étrangères de Pékin.

En 2015, une image de l'ourson jaune installé dans une voiturette accolée à une photo Xi Jinping lors d'une parade, avait déjà été désignée «image la plus censurée de 2015» selon l'agence Global Risk Insight.

Lire aussi : L'homosexualité et l'adultère seront désormais bannies des vidéos en ligne en Chine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.