Gaffe sur gaffe, difficile de garder le fil avec Hillary Clinton

La photo qui a déclenché la polémique© Capture d'écran, compte Twitter @Hillary Clinton
La photo qui a déclenché la polémique

Le week end de la fête nationale américaine a été chargé pour la candidate démocrate Hillary Clinton. Après avoir encordé les journalistes pour éviter des débordements, elle a en outre supprimé un tweet potentiellement raciste.

La fête nationale n’a pas vraiment porté la campagne d’Hillary Clinton car cette dernière a tenté de supprimer une photo de son compte twitter sur laquelle elle serrait la main d’un homme qui s’était tatoué white (blanc) sur l’avant-bras.

Malheureusement pour la candidate démocrate, le tweet a été supprimé après que différentes personnes l’aient déjà retwitté. Au final, ce tweet est devenu viral, tout le contraire de l’effet désiré par les équipes de campagne de la candidate. 

Hillary Clinton se trouvait devant une boutique de glaces dans la ville Lebanon dans le New Hampshire, le 3 juillet dernier, quand la photo a été prise affirme BuzzfeedNews.

Le porte-parole de la campagne de la candidate a expliqué au journal britannique The Independent qu’Hillary Clinton serrait les mains de différentes personnes dans la rue quand cet homme l’a abordée.

Le tweet et la photo ont été enlevés par mesure de précaution suite aux observations de personnes qui avaient remarqué le tatouage, a ajouté le porte-parole.

La candidate passait son weekend de la fête nationale (Independance Day) dans les environs pour promouvoir sa candidature à l’élection présidentielle de novembre 2016.

Cette affaire était-elle un signe? A voir la suite du week end de la candidate démocrate, on serait tenté de le croire. En effet, le lendemain 4 Juillet fut marqué par un autre incident dans la même région, mais à Graham cette fois. La candidate tenait journalistes et photographes à distance, à l’intérieur d’un périmètre déterminé au moyen d’une corde, aux abords de la parade locale de la fête nationale. Oui, une corde. Deux de ses assistant suivaient la progression du défilé tout en tenant les extrémités de la corde, contrôlant ainsi les mouvements de la presse.

L’équipe de la candidate a justifié cette mesure pour le moins surprenante en invoquant que sans cette corde, le champ de vision des futurs électeurs, venus pour la parade, aurait été obstrué par la nuée de journalistes venus pour suivre la candidate. En réalité, il n’y en avait qu’une douzaine... 

Mais cela n’a pas empêché les internautes d’ironiser sur les ratés de la candidate démocrate…

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales