Les mariages binationaux désormais majoritaires en Suisse

Les mariages binationaux désormais majoritaires en Suisse Source: Reuters
Un couple de marié japonais à Grindelwald, dans les Alpes suisses (image d'illustration)

En Suisse, dont un quart de la population est immigré, seulement 47% des mariages célébrés en 2016 l'ont été entre deux personnes de nationalité suisse.

L'édition suisse du journal 20 minutes  a déniché un chiffre surprenant fourni par l'Office fédéral de la statistique. Seuls 47% des mariages célébrés en 2016 en Suisse l'ont été entre deux partenaires helvétiques. Dans 36% des cas, au moins un des deux partenaires était étranger, et dans 16% des cas, les deux étaient étrangers.

Ces statistiques sont le reflet d'un pays où un quart de la population – plus de deux millions de personnes – n'a pas la nationalité suisse. Et rapportés aux Cantons, les écarts sont encore plus criants : à Genève, dont la population est composée à 40% d'étrangers, 76% des couples qui se sont passés la bague au doigt ont impliqué au moins un étranger.

Autre exemple dans le Canton de Vaud : alors que 33% des habitants ne viennent pas de Suisse, dans les deux tiers des mariages, un des deux partenaires était étranger.

La majorité de l'immigration en Suisse est européenne : Italiens, Allemands, Portugais, Français et Kosovars représentant 54% des résidents étrangers permanents, selon l'organisme public suisse chargé des statistiques.

Lire aussi : Référendum : les Suisses acceptent de simplifier la naturalisation des petits-enfants d'immigrés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.