Les mariages binationaux désormais majoritaires en Suisse

Les mariages binationaux désormais majoritaires en Suisse Source: Reuters
Un couple de marié japonais à Grindelwald, dans les Alpes suisses (image d'illustration)

En Suisse, dont un quart de la population est immigré, seulement 47% des mariages célébrés en 2016 l'ont été entre deux personnes de nationalité suisse.

L'édition suisse du journal 20 minutes  a déniché un chiffre surprenant fourni par l'Office fédéral de la statistique. Seuls 47% des mariages célébrés en 2016 en Suisse l'ont été entre deux partenaires helvétiques. Dans 36% des cas, au moins un des deux partenaires était étranger, et dans 16% des cas, les deux étaient étrangers.

Ces statistiques sont le reflet d'un pays où un quart de la population – plus de deux millions de personnes – n'a pas la nationalité suisse. Et rapportés aux Cantons, les écarts sont encore plus criants : à Genève, dont la population est composée à 40% d'étrangers, 76% des couples qui se sont passés la bague au doigt ont impliqué au moins un étranger.

Autre exemple dans le Canton de Vaud : alors que 33% des habitants ne viennent pas de Suisse, dans les deux tiers des mariages, un des deux partenaires était étranger.

La majorité de l'immigration en Suisse est européenne : Italiens, Allemands, Portugais, Français et Kosovars représentant 54% des résidents étrangers permanents, selon l'organisme public suisse chargé des statistiques.

Lire aussi : Référendum : les Suisses acceptent de simplifier la naturalisation des petits-enfants d'immigrés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter