Dans son programme, Angela Merkel ne qualifie plus les Etats-Unis d'«amis»

Dans son programme, Angela Merkel ne qualifie plus les Etats-Unis d'«amis»© Axel Schmidt Source: Reuters
Angela Merkel en tant que leader de la CDU en 2017

Le nouveau programme de campagne de la chancelière ne mentionne plus les Etats-Unis par le terme «ami», remplacé par un pudique «partenaire». La dégradation des relations avec Donald Trump est-elle à l'origine de ce revirement ?

Dans son programme pour les prochaines élections fédérales allemandes, qui auront lieu le 24 septembre, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel semble beaucoup plus réservée dans son enthousiasme envers les Etats-Unis que par le passé. Alors qu'en 2013 Washington était désigné, dans le même programme, comme l'«ami» et la «pierre angulaire» des relations internationales de l'Allemagne, on ne trouve aujourd’hui plus qu'une référence au «plus important partenaire» de Berlin, en dehors de l'Europe, rapporte Reuters. 

Une prise de distance qui pourrait s'expliquer par les positions de Donald Trump, qui avait notamment qualifié de «folle» la politique migratoire d'Angela Merkel et reproché à l'Allemagne de ne pas payer ce qu'il estime qu'elle doit dans le cade de l'OTAN. 

La France, en revanche, occupe une place de choix dans le programme du parti d'Angela Merkel. Il comporte en effet une nouvelle section spéciale intitulée «L'Allemagne et la France comme moteur de l'Europe», qui préconise notamment de «revigorer l'amitié entre les deux pays». 

Lire aussi : Des eurodéputés allemands réclament le déménagement du Parlement européen à Strasbourg

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.