Les Etats-Unis vont rétribuer le personnel du gouverneur ukrainien d’Odessa Mikheïl Saakachvili

Mikheïl Saakachvili, gouverneur de la région d’Odessa Source: Reuters
Mikheïl Saakachvili, gouverneur de la région d’Odessa

Le gouvernement américain va payer les salaires du personnel de l’ex-président géorgien Mikheïl Saakachvili qui occupe en ce moment le poste de gouverneur de la région d’Odessa, en Ukraine, lit-on sur sa page Facebook.

«Dans le cadre de la lutte d’Odessa contre la corruption, le gouvernement américain est tombé d’accord pour fournir les fonds pour payer les salaires de la nouvelle équipe de [Mikheïl] Saakachvili», a écrit le gouverneur sur sa page Facebook après sa rencontre avec Geoffrey Pyatt, ambassadeur américain en Ukraine.

Il a de plus a indiqué que la police américaine de Californie allait «former la nouvelle police d’Odessa». Pyatt a exprimé à plusieurs reprises son soutien au gouverneur Saakashvili. Plus tôt dans le mois, il a dit que Washington «soutenait pleinement Mikheïl Saakachvili et son équipe, et ferait tout son possible pour que son mandat soit un succès».

Сегодня Глава Одесской ОГА Михаил Саакашвили провел встречу с Послом США Джеффри Пайеттом. Договорились, что американски...

Posted by Mikheil Saakashvili on 6 Июль 2015 г.

Les autorités américaines ont récemment envoyé d’autres instructeurs pour la formation des forces locales en Ukraine. En avril, des parachutistes de la 173e brigade aéroportée américaine basée à Vicenza, en Italie, sont arrivés dans la ville de Lvov, située à l’ouest de l’Ukraine, pour former les troupes du gouvernement ukrainien. Après quoi Pyatt avait publié sur son compte Twitter plusieurs photos des parachutistes américains marchant à travers la ville.

Saakachvili a été désigné par le président du pays Petro Porochenko gouverneur de la région d’Odessa en mai. Il a aussi obtenu la citoyenneté ukrainienne sous la présidence du successeur de Ianoukovitch, ce qui l’a rendu éligible pour le poste.

L’ex-président géorgien Mikheil Saakachvili, au pouvoir de 2004 à 2013, fait face à de nombreuses accusations dans son pays où on lui reproche notamment d’avoir détourné plus de 4,5 millions d’euros et d’avoir utilisé la force contre des protestataires lors des manifestations de 2007. Il doit en outre faire face à des accusations de corruption.

Le bureau du Procureur général géorgien a entamé une procédure pénale contre lui et l’a placé sur la liste internationale des personnes recherchées. Et en février 2015, Tbilissi a publié une demande d’extradition de Saakachvili, mais Kiev a refusé de s’y plier en dépit de l’accord d’extradition signé entre les deux pays. Mikheil Saakachvili est connu pour sa forte position antirusse et bénéficie d’un soutien important des Etats-Unis.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales