Incendie de forêt au Portugal : un Français décédé

- Avec AFP

Incendie de forêt au Portugal : un Français décédé © Rafael Marchante Source: Reuters
Un pompier portugais

Le quai d'Orsay a annoncé qu'un Français avait trouvé la mort dans le gigantesque incendie de forêt qui sévit depuis samedi au centre du Portugal et a coûté la vie à au moins 62 personnes,

«Un de nos compatriotes est décédé dans ces incendies [au Portugal]. Le centre de crise et de soutien à Paris et notre ambassade à Lisbonne sont mobilisés pour apporter tout le soutien nécessaire à ses proches, que nous assurons de notre pleine solidarité», a déclaré le Quai d'Orsay dans un communiqué.

Le dernier bilan officiel, qui pourrait encore s'aggraver, fait état de 62 morts, dont 24 ont été identifiés. Autant de personnes sont blessées, dont cinq dans un état grave, un enfant et quatre pompiers. Selon les autorités portugaises, une grande partie des victimes ont péri le 17 juin dans leurs voitures, piégées par les flammes. D'autres corps ont été découverts dans des maisons de zones isolées.

Lire aussi : L’enfer sur terre : images aériennes des conséquences du feu de forêt meurtrier au Portugal (VIDEO)

Lutte acharnée contre des feux de forêt massifs

Plus d'un millier de pompiers étaient mobilisés dans le centre du pays, et plus de 2 000 dans l'ensemble du Portugal, où ils luttaient contre une centaine de foyers d'incendie au total, avec environ 700 véhicules. Onze avions de lutte anti-incendie ont été déployés dans le centre du pays, envoyés par l'Espagne, la France et l'Italie. Cent militaires et 25 pompiers ont été mis à disposition par l'Espagne.

Malgré une légère baisse des températures caniculaires, le feu, qui s'était déclaré le 17 juin à Pedrogao Grande dans le centre du Portugal, continuait de faire rage le 19 juin. Après un bref orage tôt le matin, la fumée a rapidement envahi de nouveau le ciel au-dessus de cette bourgade.

Cette fumée, alliée à un temps toujours très chaud et venteux, a cloué au sol pendant plusieurs heures les avions anti-incendie envoyés par l'Espagne, la France et l'Italie, selon le commandant des opérations de la protection civile Eliseu Oliveira. Il a évoqué un scénario difficile, complexe en raison de nombreuses lignes de feu plus ou moins virulentes.

© Miguel Vidal Source: Reuters

«Les incendies évoluent favorablement dans les régions de Leiria, Castelo Branco et Coimbra, mais à tout moment, la situation peut se compliquer à cause des conditions météo, toujours défavorables», a-t-il ajouté. Dans certains villages, la population a été «confinée» et dans d'autres, les personnes âgées ont été déplacées pour les mettre en sécurité, selon le commandant.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.