Donald Trump confirme faire l'objet d'une enquête pour avoir limogé l'ex-directeur du FBI

Donald Trump confirme faire l'objet d'une enquête pour avoir limogé l'ex-directeur du FBI© NICHOLAS KAMM Source: AFP
Donald Trump

Dans un tweet posté le 16 juin, le président américain déclare faire l'objet d'une enquête pour avoir limogé James Comey. Le chef d'Etat suggère que l'enquête en question est menée par le procureur général adjoint des Etats-Unis, Rod Rosenstein.

«Je fais l'objet d'une enquête pour avoir limogé le directeur du FBI [James Comey] par l'homme qui m'a dit de limoger le directeur du FBI ! Chasse aux sorcières», a tweeté Donald Trump, le 16 juin.

Le 14 juin, le Washington Post avait annoncé que le conseiller spécial du département de la Justice Robert Mueller enquêtait sur le président des Etats-Unis, pour une obstruction présumée à la justice, dans le cadre de l'enquête sur la présumée ingérence russe dans la présidentielle américaine.

Ce n'est pourtant pas ce dernier, mais bien le procureur général adjoint des Etats-Unis Rod Rosenstein, qui avait rédigé une note, par laquelle la Maison Blanche avait justifié le licenciement soudain de l'ex-directeur du FBI James Comey en mai.

Le 17 mai, Robert Mueller avait été chargé par Rod Rosenstein d'enquêter sur les liens présumés entre l'administration Trump et la Russie.

Le licenciement de James Comey avait éveillé des soupçons chez certains médias et responsables politiques, qui y voyaient une volonté d'entraver l'enquête du FBI sur une supposée collusion entre la Russie et l'équipe de Donald Trump, durant la campagne présidentielle de 2016.

La Maison Blanche avait fermement démenti ces allégations, déclarant que le limogeage de James Comey était lié à sa mauvaise gestion de l'enquête sur les emails d'Hillary Clinton.

Lire aussi : «Faux témoignages et mensonges» : Donald Trump fustige le témoignage de l’ex-patron du FBI

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales