«Des progrès encourageants» : Twitter raille Ivanka Trump pour ses propos sur les femmes saoudiennes

«Des progrès encourageants» : Twitter raille Ivanka Trump pour ses propos sur les femmes saoudiennes Source: Reuters

L’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont promis d’octroyer une centaine de millions de dollars au Fonds pour les femmes entrepreneurs, créé à l’initiative d’Ivanka Trump après sa visite à Riyad.

La femmes du 45ème président des Etats-Unis Mélania Trump et sa fille Ivanka, se sont retrouvées au centre de l’attention lors de leur visite à Riyad. Ivanka Trump en a profité pour évoquer les droits des femmes.

«Les progrès remarqués en Arabie saoudite, surtout ces dernières années, sont très encourageants», a jugé la fille du président américain et conseillère officielle à la Maison Blanche, lors d'une table ronde à Riyad sur la vie des Saoudiennes et leur place dans l'activité économique du pays. Des femmes d'affaires et des représentantes de la société civile participaient également à l'événement. «Mais il reste encore beaucoup de travail à faire», a-t-elle nuancé, estimant qu'il fallait «se battre» davantage pour les libertés dans ce pays.

«Nous vivons un moment crucial dans l'histoire des femmes», a-t-elle poursuivi, rappelant que «dans tous les pays, y compris aux Etats-Unis, les femmes sont confrontées à des défis uniques qui entravent leur pleine participation» au développement de la société.

Lire aussi : En visite à Riyad, Donald Trump se prête à la danse du sabre (IMAGES)

Néanmoins, des internautes se sont montrés étonnés de la voir parler de «progrès», lui rappelant que les Saoudiennes n'avaient pas le droit de conduire...

Un don généreux pour la cause des droits de femmes

Pourtant, après ce discours, Riyad et Dubaï ont annoncé leur intention de verser 100 millions de dollars au Fonds pour les femmes entrepreneurs. Une décision qui va à l'encontre de la ligne politique de ces pays musulmans, souvent critiqués pour les interdictions dont leurs citoyennes sont l'objet.

Lire aussi : L'Arabie saoudite élue à la Commission des droits des femmes - l'ONU complice de crimes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.