Tsipras serait prêt à répondre à l’essentiel des exigences des créanciers

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras© Alkis Konstantinidis Source: Reuters
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras serait prêt à accepter presque toutes les conditions proposées par les créanciers internationaux le weekend dernier, selon le Financial Times.

Une lettre de deux pages a été envoyée mardi à la Commission européenne, la BCE et le FMI et obtenue mercredi par le Financial Times.

Le Premier ministre a dit qu’il accepterait toutes les conditions proposées, à l’exception d’une mesure. Il se dit être d’accord sur les changements du système de TVA, mais a demandé de garder un rabais spécial de 30% pour les îles grecques.

Tsipras a aussi demandé que le changement de l’âge de la retraire à 67 ans soit repoussé à octobre 2022, alors que les créanciers veulent l’appliquer immédiatement. Il a également demandé de supprimer l’«allocation de solidarité» à destination des retraités pauvres d’ici 2019 plus lentement que les créanciers ne l’exigent.

Cette nouvelle intervient avant une téléconférence entre les ministres de l’UE prévue à 15h30 ce 1er juillet.

Le 30 juin, la Grèce n’a pas remboursé la tranche de 1,6 milliard d’euros et est devenue ainsi le premier pays en défaut sur ses obligations internationales.

Le gouvernement grec a demandé mardi un nouveau plan de sauvetage au Mécanisme européen de stabilité pour couvrir les besoins financiers du pays pour les deux ans à venir. L’Eurogroupe a refusé d’octroyer un nouveau renflouement à Athènes.


Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales