L’UNESCO condamne les raids aériens saoudiens sur le site patrimonial de Sanaa au Yémen

Une maison détruite par les raids aériens aoudiens dans la vieille ville de Sanaa Source: Reuters
Une maison détruite par les raids aériens aoudiens dans la vieille ville de Sanaa

Les raids aériens de la coalition arabe encadrée par l’Arabie saoudite ont détruit des demeures historiques dans la vieille ville de Sanaa, ce qui a provoqué une condamnation ferme de la part de l’UNESCO.

Ce site est considéré comme «une des perles les plus anciennes de la culture musulmane», et la directrice générale de l’organisation Irina Bokova a appelé toutes les parties au conflit à respecter cet héritage culturel. «La destruction ne fera qu’aggraver la situation humanitaire et je réitère mon appel à toutes les parties à respecter et protéger l’héritage culturel du Yémen», a-t-elle dit.

Le raid aérien effectué par la coalition arabe a emporté les vies de cinq personnes et a détruit trois demeures sur le site, ce qui a été fustigé par Irina Bokova. «Je suis profondément bouleversée par la perte de vies humaines ainsi que par les dommages causés à l’une des perles les plus anciennes du paysage urbain musulman», s’est-elle offusquée.

La vieille ville de Sanaa, qui est située dans une vallée montagneuse habitée depuis plus de 2500 ans, était un centre majeur de la propagation de l’islam. Elle abritait plus de 100 mosquées, 14 bains publics et 6 000 maisons construites avant le XXe siècle. Elle a été incluse dans le patrimoine mondial de l’UNESCO en 1986.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales