Avion détourné à Malte : les deux pirates de l’air, pro-Kadhafi, demandent l’asile

Avion détourné à Malte : les deux pirates de l’air, pro-Kadhafi, demandent l’asile© Mark Zammit Codina Source: www.globallookpress.com
Un vol libyen d'Afriqiyah Airlines a été détourné par deux pilotes pro-Kadhafi qui réclamaient l'asile politique à Malte

Un vol intra-libyen a été détourné par deux pirates qui l’ont forcé à atterrir à Malte, prenant en otage 111 passagers avant de les libérer sans faire de victimes. Les militants réclamaient l’asile politique et la création d’un parti pro-Kadhafi.

Le 23 décembre en début d’après-midi, un Airbus A320 de la compagnie Afriqiyah Airways reliant la ville de Sebha, dans le sud de la Libye, à Tripoli, a été détourné par deux hommes munis de deux pistolets et d’une grenade, a indiqué le Premier ministre maltais Joseph Muscat en conférence de presse.

Menaçant de faire sauter l’avion, les deux hommes ont forcé le pilote à atterrir à Malte, où une prise d’otage de plusieurs heures a débuté. Par mesure de précaution, tous les vols à destination de l'île ont été provisoirement détournés.

Après l’arrivée d’une équipe de négociateurs emmenée par le commandant des forces armées maltaises, les pirates de l’air ont accepté de laisser partir par petits groupes les 111 passagers de l’appareil, à commencer par les femmes et les enfants. Les sept membres de l’équipage ont quant à eux été retenus plus longtemps, avant de finalement être libérés lorsque les deux hommes se sont rendus. L’évacuation s’est déroulée sans encombre et sans faire de victimes.

Au cours de la libération des passagers, un homme, vraisemblablement l’un des pirates, a agité un drapeau vert, symbole de l’ancien gouvernement libyen dirigé par Mouammar Kadhafi, destitué et assassiné en 2011 après une intervention militaire de l’OTAN.

Auteur: RT France

Les deux pirates, de nationalité libyenne, réclament l’asile politique à Malte ainsi que la création, dans leur pays d’origine, d’un parti pro-Kadhafi, a indiqué le ministre des Affaires étrangères du gouvernement d'union nationale de Libye, Taher Siala, dans des médias locaux cités par l’AFP.

Des militaires ont entamé une fouille approfondie de l’avion et les deux Libyens ont été emmenés en garde à vue.

Les passagers pourront regagner la Libye via un autre vol de la compagnie Afriqiyah Airways, a fait savoir Joseph Muscat.

Lire aussi : les 50 passagers d’un avion libyen retenus en otages à l’aéroport de Malte libérés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.