Turquie : au moins 13 soldats tués et 55 personnes blessées dans l'explosion d'un bus à Kayseri

Turquie : au moins 13 soldats tués et 55 personnes blessées dans l'explosion d'un bus à Kayseri© Turan Bulut / Reuters
Kayseri, quelques instants après la violente explosion

Quelques jours après un double attentat sanglant survenu à Istanbul, la ville de Kayseri, dans le centre de la Turquie, a été le théâtre d'une nouvelle explosion, qui a tué au moins 13 soldats et blessé 55 personnes, selon un bilan provisoire.

Le 17 décembre, une violente explosion a frappé un autobus transportant des soldats qui n'étaient pas en service, à proximité de l'université d'Erciyes, à Kayseri, dans le centre de la Turquie.

Selon un communiqué de l'armée turque cité par l'AFP, le bilan atteint 13 militaires morts et 55 blessés, parmi lesquels on pourrait retrouver des civils.

«Tous les éléments désignent pour le moment le [Parti des travailleurs du Kurdistan] PKK», a affirmé le vice-Premier ministre turc Numan Kurtulmus sur la chaîne de télévision NTV, tout en ajoutant «envisager toutes les possibilités», alors que l'attentat n'a pour l'heure pas été revendiqué.

Il a ensuite ajouté que les matériaux utilisés dans l'attaque étaient semblables à ceux retrouvés sur les lieux du double attentat survenu une semaine auparavant à Istanbul.

Le ministre turc de l'Intérieur Suleyman Soylu a pour sa part estimé que l'attaque avait été «menée par un kamikaze», qui se serait fait exploser dans une voiture à proximité du bus. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a quant à lui blâmé une «organisation terroriste séparatiste».

L'ensemble des 55 blessés a été hospitalisé, et 12 d'entre eux ont été placés en soins intensifs, a indiqué Suleyman Soylu. Six personnes sont dans un état critique, selon la même source.

Le bilan des victimes a évolué plusieurs fois dans la journée, alors que les secours s'affairaient sur place.

Auteur: Gazete Duvar

Cette explosion survient quelques jours après un double attentat près du stade de football de Besiktas, à Istanbul. Au moins 40 personnes avaient été tuées et plus d’une centaine d'autres, blessées. L’attaque avait été revendiquée par un groupe armé kurde.

Lire aussi : Turquie : deux attentats à la bombe à Istanbul, au moins 38 morts, plus de 166 blessés (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales