Le sommet du «dégel» : la Finlande entend organiser une rencontre entre Trump et Poutine

Le sommet du «dégel» : la Finlande entend organiser une rencontre entre Trump et Poutine© /Sputnik Source: Reuters
Donald Trump et Vladimir Poutine

Helsinki s'est déclarée volontaire pour accueillir le président élu des Etats-Unis et le président russe lors d'un sommet international du Conseil de l'Arctique qui pourrait marquer le réchauffement des relations russo-américaines.

Il est possible que le prochain sommet du Conseil de l'Arctique – forum international réunissant les gouvernements concernés par l'espace polaire – soit le théâtre d'une rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine, a fait savoir mercredi 14 décembre le haut fonctionnaire finlandais en charge de l'Arctique, Aleksi Harkonen, à la radio-télévision publique Yle. Selon la même source, le président finlandais, Alexis Harkonen, s'est déjà déclaré favorable à l'idée d'organiser une telle réunion. Il s'agirait d'une première pour l'ex-candidat républicain à la présidentielle américaine, qui affirme n'avoir jamais rencontré le dirigeant russe.

La date du futur sommet arctique n'a pas encore été déterminée, mais pourrait coïncider avec la célébration du 100e anniversaire de l'indépendance finlandaise, a précisé Alexis Harkonen – soit tardivement dans l'année 2017 : le 6 décembre. D'ici là, les deux dirigeants devraient s'être déjà rencontrés, au moins à l'occasion du G20 prévu au cours de l'été.

Un réchauffement des relations russo-américaines en perspective

Dans le Grand Nord ou ailleurs, la première rencontre entre le nouveau locataire de la Maison Blanche et le chef du Kremlin pourrait marquer un réchauffement des relations entre les deux puissances. En effet, alors que les liens entre Etats-Unis et la Russie se sont tendus au cours des dernières années, en raison de divergences sur la situation en Syrie et des sanctions prises par Washington contre Moscou dans le cadre de la crise ukrainienne, Donald Trump a promis à diverses reprises de normaliser les rapports entre les deux nations.

Une position qui, sans surprise, est accueillie favorablement en Russie.  Mercredi 14 décembre, le président Vladimir Poutine s'est dit prêt à rencontrer le successeur de Barack Obama une fois que celui-ci aura pris ses fonctions, en janvier. «On sait que le président-élu des Etats-Unis a appelé publiquement à la normalisation de la relation russo-américaine. Nous ne pouvons que soutenir cela», a également indiqué le chef d'Etat.

Lire aussi : Rex Tillerson : magnat du pétrole, décoré par Vladimir Poutine... et bientôt secrétaire d'Etat ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage