Science : les humains n'ont pas d'os dans le pénis, la faute à la monogamie

Science : les humains n'ont pas d'os dans le pénis, la faute à la monogamie
© Didier Descouens / Wikipedia

L'University college de Londres s'est penchée sur l'énigme de l'absence d'os dans l'organe reproducteur du mâle humain contrairement à de nombreuses autres espèces de mammifères telles le phoque. Les chercheurs pensent en avoir trouvé la raison.

Les pénis des phoques mâles sont dotés d'un os de quelque 60 centimètres, tandis que certains singes doivent se contenter d'un os de la taille d'un doigt, chez les chimpanzés, pas plus qu'un auriculaire. Les humains, eux, n'ont pas d'os du tout. Les chercheurs de l'université de Londres ont voulu savoir l'origine de cette anomalie. Selon ceux-ci l'os pénien est apparu il y a très longtemps, entre 145 et 95 millions d'années, et présente la particularité de ne pas être un os en connexion avec le reste du squelette. Dans les espèces qui en bénéficient, l'os est situé à l'extrémité de l'organe reproducteur.

Les chercheurs ont pu établir une corrélation entre la longueur de l'os pénien et la durée des rapports sexuels. Plus le coït dans une espèce donnée est long, plus l'os lui-même est long, ce afin de tenir l'érection plus longtemps. Par exemple, contrairement au chimpanzé, dont l'os est ridicule, celui des macaques est proportionnellement énorme : 5 cm pour un animal de 10 kilogrammes seulement. Selon l'étude, c'est donc l'émergence de la monogamie chez l'homo erectus, qui expliquerait l'absence d'os. En l'absence de compétiteurs et de rivaux, la durée des rapports sexuels aurait raccourci, rendant inutile la présence d'un os dans le pénis.

Lire aussi : Stephen Hawking : «Nous sommes au moment le plus dangereux de l'histoire de l'humanité»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales