Rotterdam : l'homme d'origine marocaine arrêté pour «terrorisme» a travaillé dans le port

- Avec AFP

Rotterdam : l'homme d'origine marocaine arrêté pour «terrorisme» a travaillé dans le port © HDC MEDIA Source: Reuters

Le Néerlandais de 30 ans interpellé à son domicile de Rotterdam et «soupçonné d'avoir préparé un crime terroriste» est d'origine marocaine et travaillait dans le célèbre port néerlandais a expliqué son frère à la presse néerlandaise.

Jaouad A., comme le présente le quotidien populaire Algemeen Dagblad, «est croyant, il prie cinq fois par jour, mais ce n'est pas un terroriste», affirme son frère dans cet entretien. 

«Il a travaillé cinq ou six mois dans le port. Un terroriste qui travaille au port, vous avez déjà entendu ça ?», a-t-il ajouté.

Le 7 décembre, la police a saisi une kalachnikov AK-47, deux chargeurs pleins, ainsi que quatre boîtes de «feux d'artifices illégaux très explosifs». D'après le journal, ces feux d'artifices sont de type Cobra, soit de gros pétards provoquant de fortes explosions et d'importants nuages de fumée.

Un tableau représentant le drapeau utilisé par le groupe Etat islamique (EI), des téléphones portables et la somme de 1 600 euros en liquide ont également été retrouvés chez lui, avait précisé le parquet.

Placé en détention préventive pour une durée de deux semaines, «il est soupçonné d'avoir préparé un crime terroriste, mais nous n'avons pas d'information sur les détails», avait expliqué le 9 décembre à l'AFP le porte-parole du parquet, Wim de Bruin.

Lire aussi : 36 interpellations en France et à l'étranger dans le démantèlement d'un vaste réseau de blanchiment

Les Pays-Bas sont en état d'alerte depuis les attentats de Paris de novembre 2015 et ceux de mars 2016 en Belgique voisine.

           

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.