«Si tu craches, je t'éclate !» : quand la police britannique prévient après les coups (VIDEO)

«Si tu craches, je t'éclate !» : quand la police britannique prévient après les coups (VIDEO)
Policiers britanniques, image d'illustration ©REUTERS/Nigel Roddis

Une vidéo de l'arrestation cet été par la police britannique d'un homme torse nu cet été a fait surface sur internet. Frappé à plusieurs reprises, pour qu'il se «calme», et traité sans ménagement, l'individu est ensuite traîné dans le fourgon.

La vidéo diffusée sur YouTube témoigne d'une arrestation plutôt mouvementée et qui fait polémique. C'est l'été 2016, et d'après les internautes il est probable que la scène de violence se soit produite dans le quartier de Ruislip, dans l'Ouest de Londres.

Il fait chaud et les officiers de la Metropolitan Police, en manches courtes sont visiblement sur les nerfs. Un homme, torse nu, est cloué au sol tandis qu'un officier lui administre quelques coups de poings bien appuyés.

L'homme, qui parait difficilement maîtrisable, semble avoir recours à tout moyen disponible pour se défendre et incommoder ses assaillants, quitte, probablement à cracher. Une très mauvaise initiative pour le fonctionnaire de police de sa Majesté, lequel met en garde le prévenu : «Si tu craches, je t'éclate !», lance-t-il avec une rage à peine contenue. Après avoir frappé – à six reprises au moins – l'individu semi-nudiste dans le dos.

Selon l'auteur de la vidéo, interrogé par le Daily Mail, l'homme ne donnait pas l'impression de vouloir s'enfuir. «Il était déjà face contre terre», témoigne-t-il, «je me suis demandé s'ils avaient le droit de faire ça». Une question que se pose aussi Scotland Yard puisqu'une enquête a été ouverte.

Voir aussi : Londres : la bataille d’eau vire à l’émeute, un policier poignardé (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales