Un bot sud-coréen sacré lors du concours de robotique du DARPA

Patrick Fallon Source: Reuters
Patrick Fallon

L’équipe sud-coréenne KAIST a remporté le prix de deux millions de dollars lors du défi robotique du DARPA d’exécution de tâches dans une simulation de catastrophe. A noter que les bots humanoïdes ont légèrement surpassé leurs homologues quadrupèdes.

HUBO, le robot «transformer» de KAIST, a prouvé qu’il était le plus fiable et adaptable de la compétition, probablement en raison de son design novateur. Ce robot de 1,5 mètre de haut concilie à la fois les caractéristiques humanoïdes, utiles pour diverses tâches telle que la conduite de véhicule ou le forage, et celles d’un véhicule robotisé, car en «s’agenouillant», il se transforme rapidement en un robot (bot) mobile, gagnant ainsi en mobilité.

L’équipe IHMC Robotics, basée en Floride, a pris la deuxième place et remporté un million de dollars avec Atlas, son robot marchant, alors que l’équipe Tartant Rescue de Pennsylvanie est arrivée à la troisième place, décrochant tout de même un pactole de 500 000 dollars avec leur «transformer» à roues chenillées CHIMP.

23 robots ont participé à la finale de la compétition de robotique organisée par le DARPA en Californie. Les «pères», bien humains, de ces machines les ont guidées tout au long d’un parcours d’obstacles, reconstituant un scénario catastrophe inspiré par l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima en 2011.

«Après la catastrophe de Fukushima, nous avons réalisé qu’il n y avait pas de robots dignes de ce nom qui puissent aller à l’intérieur», a souligné Tony Stentz de l’Université Carnegie Mellon, chef de l’équipe Tartan Rescue, au journal Popular Science. «Si nous les avions, ils auraient ouvert certains vannes, libéré les gaz et certaines explosions auraient pu être évitées», a argumenté l’intéressé. 

En moins d’une heure, les robots devaient effectuer les tâches suivantes : conduire un véhicule, sortir du véhicule, ouvrir une porte, entrer dans un bâtiment, identifier et fermer une vanne, passer à travers un mur, enlever des décombres ou naviguer sur un terrain accidenté, monter un escalier et s’acquitter d’une tâche de surprise.

Près de la moitié des équipes qui ont participé à la compétition venaient des Etats-Unis, viennent ensuite les Japonais, Coréens du Sud, Allemands et Italiens. La seule équipe chinoise s’est retirée de la finale parce qu’elle aurait eu des problèmes de visa.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales