Brève rencontre entre Poutine et Obama en marge du sommet de l'APEC à Lima

- Avec AFP

Brève rencontre entre Poutine et Obama en marge du sommet de l'APEC à Lima © Kevin Lamarque Source: Reuters
Les présidents russe et américain Vladimir Poutine et Barack Obama s'entretenant brièvement lors du sommet de l'Apec, dimanche 20 novembre

Le chef du Kremlin et l'actuel locataire de la Maison Blanche ont échangé quelques mots en marge du forum américano-asiatique de l'APEC, alors que les relations entre leurs deux pays se trouvent tendues, notamment en raison de la crise syrienne.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Barack Obama se sont brièvement entretenus dimanche 20 novembre, en marge du sommet de l'Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Lima, au Pérou.

Les deux hommes ont discuté quelques instants puis se sont serrés la main avant de rejoindre les autres dirigeants pour la réunion de l'APEC, selon un journaliste de l'AFP présent sur place. «Ils se sont salués au début de la rencontre et ont discuté très brièvement», a confirmé le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par les agences russes. Les deux présidents, a précisé le haut dignitaire russe, «ont exprimé leurs regrets sur le manque de progrès concernant la sortie de la crise ukrainienne», et se sont également entretenus au sujet du conflit syrien.

Les dirigeants de 21 pays de la zone Asie-Pacifique se sont retrouvés ce weekend à Lima pour évoquer les défis de l'économie mondiale, devant notamment adopter une déclaration commune réaffirmant leur attachement à poursuivre leur intégration économique en levant les barrières commerciales et douanières.

Les relations entre la Russie et les Etats-Unis sont à un niveau historiquement bas depuis la fin de la guerre froide en raison notamment de leur opposition sur le conflit syrien et la crise ukrainienne. Le futur locataire de la Maison Blanche, Donald Trump, qui prendra ses fonctions en janvier 2017, entend néanmoins établir un dialogue plus constructif entre Washington et Moscou, en particulier sur le dossier syrien.

Lire aussi : Vladimir Poutine prévoit de se rendre en Chine pour renforcer les relations économiques sino-russes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales