La police américaine dépense des millions pour la surveillance des réseaux sociaux

La police américaine dépense des millions pour la surveillance des réseaux sociaux © Nguyen Huy Kham Source: Reuters
Les forces de l'ordre américaines dépensent des sommes énormes pour des instruments de surveillance des réseaux sociaux

Aux Etats-Unis, les forces de l'ordre auraient dépensé pas moins de 4,75 millions de dollars pour des instruments de surveillance des réseaux sociaux afin d’enquêter sur des crimes «potentiels» entre 2013 et 2016.

Le Brennan Center for Justice, une agence américaine de statistiques, a publié une analyse menée dans 151 agglomérations américaines, qui montre que les forces de l’ordre ont dépensé dans chacune de ces villes plus de 10 000 dollars [9 444 euros] pour des logiciels permettant de surveiller les réseaux sociaux. Au total, les Etats-Unis ont versé 4,75 millions de dollars [4,5 millions d'euros] aux sociétés spécialisées que sont Geofeedia, Media Sonar, Snaptrends, Dataminr, Digital Stakeout, PATHAR, Meltwater et Babel Street pour des contrats courant sur la période 2013-2016.

La directrice de l'agence, Faiza Patel, précise que les sommes révélées sont des estimations basses. «Ce phénomène se développe rapidement», a-t-elle précisé.

Les entreprises mentionnées créent et vendent des algorithmes pour passer au crible les flux d’information diffusés sur les réseaux sociaux et pour déterminer les relations entretenues par les usagers. Les profils de ceux dont les messages pourraient représenter une menacer à la sécurité des Etats-Unis sont signalés aux autorités compétentes.

«Aujourd’hui, les manifestations sont principalement organisées en ligne. Et c'est ce dont a peur l’administration», a fait savoir Faiza Patel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.