Les suprématistes «inonderaient» Twitter avec de faux comptes de personnes «noires»

Les suprématistes «inonderaient» Twitter avec de faux comptes de personnes «noires» © Dado Ruvic Source: Reuters

Le combat entre suprématistes blancs et les noirs se poursuit aux Etats-Unis. Après que Twitter a suspendu une dizaine de comptes pour «haine raciale», leurs propriétaires planifient en réaction de créer des dizaines des faux comptes de noirs.

La nouvelle politique de Twitter visant à lutter contre le harcèlement a entraîné le mécontentement de certains groupes sur les réseaux sociaux. Les propriétaires américains des comptes suspendus pour incitation à la haine raciale ont annoncé leur intention «d’inonder» la plateforme à l'oiseau bleu avec de faux comptes «noirs» afin d'y poster des commentaires et informations racistes.

«Quand vous avez du temps, créez un compte faux comme s'il appartenait à une personne noire. Prenez des exemples, regardez à quoi leurs comptes ressemblent. Ajoutez des vidéos avec du rap où on secoue les fesses ou ce qu’ils publient normalement», a déclaré Andrew Anglin, le chef du mouvement neo-Nazi sur son site Daily Stormer.

Il a également précisé que les comptes Twitter devaient être bien créés pour qu’il soit impossible de les distinguer des comptes réels. Selon lui, près d'un milliers de comptes ont déjà été créés.

Le 16 novembre, Twitter a banni au moins une dizaine de gros comptes du mouvement d'extrême droite américain, dont celui de Richard Spencer, du think tank réactionnaire du National Policy Institute, car ils réclamaient l'expulsion des noirs, des asiatiques, des hispaniques ou encore des juifs hors du sol américain.  

Lire aussi : Une photo sordide des victimes du Bataclan réapparaît, provoquant la colère des rescapés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales