Belgique : affrontements lors d'une manifestation de Kurdes anti-Erdogan à Bruxelles (PHOTOS)

Belgique : affrontements lors d'une manifestation de Kurdes anti-Erdogan à Bruxelles (PHOTOS)© Capture d'écran Twitter, @thomas_casa
Des échauffourées durant une manifestation kurde à Bruxelles, jeudi 17 novembre

Des bagarres auraient éclaté lors d'une mobilisation de Kurdes de la capitale belge contre la politique de la Turquie à l'égard de cette minorité, lorsque des militants turcs seraient venus provoquer des manifestants.

Un groupe d'une dizaine d'individus vêtus de noir auraient provoqué des rixes avec des membres de la mobilisation kurde de Bruxelles, qui avait démarré jeudi 17 novembre en fin de matinée, a rapporté la version belge de la radio RTL. D'après la police, les individus en question seraient des militants turcs, venus provoquer les opposants au président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, lors de leur rassemblement dans la capitale belge. L'un des hommes venus prendre à partie les membres du cortège aurait été frappé au visage par quelques-uns d'entre eux (au moyen d'un bâton, selon un journaliste présent sur place).

Les affrontements seraient survenus à deux endroits, au niveau du boulevard du Roi Albert II et de celui du Jardin botanique. La situation a néanmoins pu être maîtrisée par les forces de l'ordre, qui ont renforcé leur dispositif de sécurité autour du rassemblement.

Selon le journal belge La Dernière Heure, environ 2 000 Kurdes ont défilé à Bruxelles, à partir de 11h, pour dénoncer «l'attitude faible et peureuse de l'Union Européenne et des Etats membres» face à la politique menée par les autorités turques vis-à-vis de la minorité kurde. Les manifestants ont gagné vers 13h30 le quartier européen, où ils ont prononcé des discours, avant de se disperser aux environs de 16h.

En début de mois, des membres des communautés kurdes de divers pays européens étaient déjà descendus dans la rue à la suite de l'arrestation de leaders d'un parti pro-kurde en Turquie, dans le cadre de la purge consécutive à la tentative de coup d'Etat dans le pays. Des rassemblements avaient eu lieu, notamment, dans diverses villes d'Allemagne et de France.

Lire aussi : L'Allemagne ouvre ses portes aux réfugiés politiques venant de Turquie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.