Un célèbre chef suédois passé à tabac pour sa «ressemblance» avec Trump

Un célèbre chef suédois passé à tabac pour sa «ressemblance» avec Trump© Capture d'écra YouTube, @studioehelsingborg

Une star de la télévision suédoise aurait été brutalement agressée dans la ville de Malmö – fameuse pour son caractère multiculturel et son insécurité galopante – en raison de sa supposée ressemblance avec le nouvel élu à la Maison Blanche.

L'élection de Donald Trump a-t-elle fait une première victime en Europe ? A l'aube du samedi 12 novembre, rapporte le quotidien suédois Sydsvenskan, le chef Anders Vendel – célèbre dans son pays, notamment, pour sa participation à une émission de téléréalité – a été hospitalisé après avoir été roué de coups dans un fast food de la ville de Malmö, dans le sud de la Suède.

D'après une publication sur Facebook de l'intéressé, supprimée depuis mais citée par le journal suédois, celui-ci aurait affirmé avoir été frappé par trois individus, qui lui en auraient voulu en raison de sa ressemblance physique avec... Donald Trump, le vainqueur de l'élection présidentielle américaine du 8 novembre. Au cours de la campagne, le candidat républicain s'était illustré, entre autres, par des déclarations choc sur des thèmes tels que l'immigration et l'islam, qui avaient été abondement reprises et commentées par les médias européens.

«Je me suis cassé le nez [...], la mâchoire, [...] le pouce droit», a notamment précisé le cuisinier suédois, dont la chevelure blonde n'a rien  envier à celle du nouveau locataire de la Maison Blanche.

Lire aussi : «Tu as voté pour Trump !» : un homme se fait violemment tabasser, puis voler sa voiture (VIDEOS)

Malmö, championne suédoise de l'insécurité

Théâtre de cet indicent, la très multiculturelle Malmö (43% de ses résidents sont d'origine étrangère, selon des statistiques officielles de 2015) défraie régulièrement la chronique pour de violents faits divers.

Entre autres exemples récents : des fusillades avaient éclaté dans la ville fin septembre et fin juillet, tandis qu'une vague d'incendies de véhicules avait donné du fil à retordre aux forces de l'ordre au cours de l'été.

Lire aussi : Les villes avec le plus de migrants sont celles où les standards de vie baissent le plus, selon l'UE

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales