«Ils n’ont aucune idée de la vraie situation en Syrie» : Moscou dénonce une manifestation à Dublin

«Ils n’ont aucune idée de la vraie situation en Syrie» : Moscou dénonce une manifestation à Dublin© Leonie O' Dowd
Une manifestation devant l'ambassade russe à Dublin

L’ambassadeur de Russie en Irlande a critiqué une manifestation non autorisée devant l’ambassade russe à Dublin organisée par des militants qui s’opposaient au président syrien Bachar el-Assad.

Deux dizaines de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade de Russie dans la capitale irlandaise le 5 novembre. Elles brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «Arrête ta barbarie à Alep, Poutine» et «Poutine, arrête de bombarder des enfants».

Des enfants ont bloqué l’entrée de l’immeuble avec une corde et des peluches devant le portail de l’ambassade.

Pour symboliser «le massacre» qui se produit à Alep où une bataille entre les forces gouvernementales et des rebelles dure depuis des mois, des activistes ont peint des poupées et des peluches en rouge et les ont laissées devant l’entrée de l’ambassade. La manifestation a été organisée par le Mouvement irlandais de solidarité avec la Syrie (ISMM) qui soutient les rebelles syriens.

L’ambassadeur de Russie en Irlande, Nikolaï Ivanov, a déploré que l’ambassade n’ait pas été informée de cette manifestation «illégale» et a confié que le personnel de l’ambassade avait dû appeler la police. Le diplomate a aussi remis en question le but de la manifestation.

«Malheureusement, la plupart des gens qui ont pris part à cette manifestation n’ont aucune idée de la situation réelle en Syrie, parce que le slogan principal de cette manifestation concernait la participation russe dans les événements en Syrie en général et à Alep en particulier», a-t-il confié à RT par téléphone.

Nikolaï Ivanov a rappelé aux manifestants que la Russie, qui dispose d’un contingent militaire en Syrie à la demande du président Bachar el-Assad depuis l’année dernière, n’a pas envoyé ses avions au-dessus d’Alep depuis 19 jours.

«La plupart des gens dans le monde savent que les forces aériennes russes ne participent pas aux opérations à Alep. Ils reçoivent des nouvelles des médias de masse occidentaux. Le manque d’informations précises est à l’origine de ces actions», a-t-il déploré.

Le président du Comité des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération (la chambre haute du parlement russe), Konstantin Kossatchev, a qualifié cette manifestation pour sa part de «tardive, hypocrite, inutile et amorale» dans un post sur Facebook.

Lire aussi : «Provocation ouverte» : Moscou proteste après l'action londonienne contre le soutien russe à Damas

Le Mouvement irlandais de solidarité avec la Syrie, à l'origine de cette protestation, est lié à l’ONG Syria Campaign qui avait organisé une action le 3 novembre devant l’ambassade russe à Londres contre le soutien russe à la Syrie lors de laquelle l'ONG avait créé un barrage devant les portes de la mission diplomatique avec des bras et des jambes de mannequins. La Russie a réagi en qualifiant l’action de «provocatrice» et a envoyé une note de protestation au ministère britannique des Affaires étrangères.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.