Etats-Unis : deux policiers tués dans des «embuscades» dans l'Iowa, le suspect interpellé

Etats-Unis : deux policiers tués dans des «embuscades» dans l'Iowa, le suspect interpellé © Capture d'écran Twitter
La voiture de police attaquée cette nuit dans l'Iowa

Deux policiers qui se trouvaient chacun dans leur voiture de patrouille ont été tués dans des «embuscades» dans la nuit du 1er au 2 novembre dans l'Etat de l'Iowa, selon les autorités américaines. Le suspect a été arrêté par la police.

«Il ne semble pas qu'il y ait eu une quelconque interaction entre ces agents et le lâche qui les a abattus alors qu'ils étaient assis dans leur voiture», a précisé le sergent Paul Parizek, de la police de Des Moines, lors d'une conférence de presse qui s'est tenue au petit matin, à la suite des fusillades nocturnes qui ont coûté la vie à deux policiers américains. 

«Il semble que ces deux agents aient été victimes d'embuscades», a-t-il ajouté.

Le premier policier a été retrouvé mort vers 1h du matin, heure locale, à Urbandale, dans la banlieue de Des Moines, la capitale de l'Etat. Celle-ci compte un peu plus de trois millions d'habitants.

Le second agent, qui répondait à un appel pour des coups de feu, a été découvert 20 à 30 minutes plus tard à Des Moines. Il est mort après avoir été transporté à l'hôpital, rapportent les médias américains.

Paul Parizek a mis en garde les agents des forces de l'ordre : «Il existe un danger important si vous êtes un policier.» Les policiers ne patrouilleront maintenant plus seuls, a annoncé le sergent.

Une chasse à l'homme a été lancée afin de retrouver le suspect, qui serait un homme de type caucasien nommé Steve Michael Greene. L'individu a été interpellé par la police.

Par mesure de sécurité, les écoles de la ville de Urbandale ont été fermées jusqu'à nouvel ordre. 

Aucun policier n'avait été tué dans l'exercice de ses fonctions à Des Moines depuis 1977.

Plusieurs policiers avaient déjà été pris pour cible ces derniers mois aux Etats-Unis. En juillet cinq policiers ont ainsi été assassinés à Dallas, au Texas, et trois autres à Baton Rouge, en Louisiane. Dans les deux cas, un ancien combattant noir avait pris les armes pour venger les victimes des violences policières.

Lire aussi : Dallas : cinq policiers tués et sept autres blessés par des tireurs dont l’un a été abattu

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage