Italie : des centaines de sinistrés fuient les répliques et se réfugient sur la côte

Italie :  des centaines de sinistrés fuient les répliques et se réfugient sur la côte
Photo ©Reuters/Max Rossi

Suite au tremblement de terre du 26 octobre, plus d'une centaine de répliques ont été enregistrées. Certains sinistrés préfèrent dormir dans leur voiture tandis que des centaines d'autres se sont résignés à passer la nuit sur la côte adriatique.

Après les deux puissants séismes du 26 octobre ressentis en Italie du centre et à Rome, l'Institut national de géophysique et de vulcanologie italien a enregistré une centaine de nouvelle répliques. Elles pourraient se répéter pendant des semaines, voire des mois selon les experts.

Le tremblement de terre a fortement endommagé les bâtiments de construction ancienne des communes les plus touchées, comme Ussita où environ 260 personnes ont trouvé refuge dans un camping. 

De nombreuses habitations étant devenues dangereuses, et dans la crainte d'un effondrement en cas de répliques plus fortes, des centaines d'Italiens désemparés se sont vus obligés d'aller jusque sur la côte de l'Adriatique. Une option que «plus de 500 personnes ont choisie [...] en utilisant leur propre véhicule ou les bus mis à leur disposition par la protection civile», selon un communiqué de la protection civile italienne. D'autres ont été obligés de dormir dans leur voiture, s'y sentant plus en sécurité.

Le 26 octobre, deux secousses ont touché l'Italie, deux mois après le tremblement de terre d'août 2016, responsable de la mort de 300 personnes dans la région d'Amatrice.

Lire aussi : Deux fortes secousses dans le centre de l'Italie : deux blessés recensés (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.