Allemagne : à Ulm, le plus haut clocher du monde est rongé... par l'urine

Allemagne : à Ulm, le plus haut clocher du monde est rongé... par l'urine
L'église d'Ulm et sa flèche

La municipalité tente en vain de dissuader les passants d'uriner sur l'église. Malgré une forte augmentation des amendes, les épanchements sauvages d'urine nuisent à la salubrité des lieux mais ont aussi pour effet d'attaquer la pierre.

Michael Hilbert, chef du service d'entretien de la ville d'Ulm est désespéré : «Cela fait un an et demi que je surveille et c'est toujours complètement enduit d'urine et de vomi», déplore-t-il. D'autant que l'urine, acide, attaque la pierre tendre de l'édifice au point de mettre en danger la cathédrale d'Ulm, ville allemande à l'ouest de Munich, dans la région du Bade-Wurtemberg.

La municipalité a décidé de multiplier par deux le taux des amendes infligées aux contrevenants pris sur le fait, lesquels devront désormais acquitter la somme de 100 euros. Mais ce montant ne semble pas dissuader les malfaiteurs. Aussi Michael Hilbert refuse que son service soit considéré comme une «Pinkelpolizei», une police de l'épanchement d'urine, et exige plutôt que les pouvoirs publics mettent en œuvre les moyens nécessaires. «Il s'agit de faire respecter la loi et l'ordre», résume-t-il.

Pourtant, selon une porte-parole de la municipalité citée par le quotidien allemand Südwest Presse, les autorités ont multiplié les patrouilles de police sans pour autant réussir à pincer les auteurs. Selon cette dernière, les nuisances ne sont pas près de s'arrêter.

La flèche de l'église d'Ulm, souvent qualifiée de cathédrale en raison de ses dimensions, est la plus haute du monde, culminant à 161,53 mètres. Les abords de l'édifice religieux accueille de nombreux événements festifs. Aussi le chef du service d'entretien préconise-t-il aux organisateurs de disposer des toilettes mobiles, de type chantier, chimiques par exemple, et surtout gratuites afin que les hommes ne se soulagent pas le long des murs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.