Belgique : plusieurs médias victimes d'une cyber-attaque revendiquée par des hackers syriens

Belgique : plusieurs médias victimes d'une cyber-attaque revendiquée par des hackers syriens© SISKA GREMMELPREZ Source: AFP

Le site de la RTBF, les journaux du groupe Mediahuis et Gazet Van Antwerpen ont connu une surcharge de réseau le 24 octobre. Les sites de ces groupes de presse étaient temporairement inaccessibles. La cyber-armée syrienne a revendiquée cette attaque.

Le 24 octobre, le site de la RTBF, les journaux du groupe Mediahuis (De Standaard, Het Nieuwsblad et L'Avenir), ainsi que la Gazet Van Antwerpen étaient temporairement inaccessibles.

Un bandeau rédigé en arabe s'affichant sur les pages des sites concernés expliquait qu'«au lieu de bombarder Daesh, la coalition dirigée par les Etats-Unis cible les civils et trompe la communauté internationale sur ses réels objectifs en Syrie». 

© Capture d'écran du site officiel de la cyber-armée syrienne
Le communiqué officiel du groupe

Cette cyber-attaque a été revendiquée par la cyber-armée syrienne, groupe qui reproche à la Belgique les bombardements qui ont fait six morts, le 18 octobre à Alep.

«Nous n'acceptons pas les mensonges des médias occidentaux et de leurs propriétaires. Et nous continuerons à mener une guerre pour faire valoir la vérité sur ce qui se passe en Syrie», précise en outre le message signé : «La Syrie, Dieu et Assad la protègent.» 

Pour rappel, les responsable militaires russes avaient démontré que deux avions de combat belges, en provenance d'une base située en Jordanie, avaient attaqué le village de Hassadjek, dans la province d'Alep. Un que le gouvernement belge a jusqu'à présent formellement démenti.

Lire aussi : Syrie : tensions diplomatiques entre la Belgique et la Russie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales