Russie : deux terroristes présumés tués et un quartier bouclé dans le centre du pays (IMAGES)

Russie : deux terroristes présumés tués et un quartier bouclé dans le centre du pays (IMAGES)© © vlad_kolotov / Instagram

Deux hommes soupçonnés de préparer un attentat sont morts, tués par la police alors qu'ils refusaient d'arrêter leur véhicule dans un quartier résidentiel de Nijni Novgorod. L'opération est toujours en cours.

«Les forces de l'ordre ont arrêté une voiture, deux suspects ont résisté et ont été immédiatement liquidés. Des explosifs ont été retrouvés dans le véhicule», a raconté une source citée par l'agence officielle TASS. «Ils ont abattu deux personnes soupçonnées de terrorisme», a rajouté une autre source interrogée par l'agence Ria-Novosti.

Кипишь на районе

Une photo publiée par Артем Мальцев (@artemmaltsev004) le

Les forces de sécurité russes ont ainsi tué deux personnes transportant des explosifs ayant refusé de s'arrêter lors d'un contrôle et soupçonnées de préparer un attentat dans la ville de Nijni Novgorod (centre), ont rapporté dimanche 23 octobre les agences de presse russes citant des sources anonymes au sein des forces de l'ordre.

Aucune confirmation officielle n'avait été donnée dimanche après-midi. La branche des services du renseignement intérieur (FSB) dans cette ville industrielle de plus d'un million d'habitants située à 400 km à l'est de Moscou a fait savoir à l'agence Interfax qu'elle ne fournirait des informations à ce sujet que lorsque «les premières mesures urgentes d'enquête» auraient été prises.

Une opération toujours en cours

Selon les sources citées par les agences de presse russes, les faits se sont déroulés au cours d'une opération visant à interpeller des membres présumés d'un groupe terroriste dans un quartier résidentiel. L'opération est toujours en cours, et le quartier est bouclé. Seuls les personnes en mesure de prouver qu'elles résident habituellement dans le quartier sont autorisées à y pénétrer. 

Les riverains, qui pour certains d'entre eux se sont réveillés au son des coups de feu, ont eu pour instruction de ne pas sortir de chez eux. 

Deux policiers des forces spéciales ont été blessés dans une explosion pendant cette opération, a précisé TASS.

Selon Interfax, qui cite également une source anonyme, un troisième suspect a été interpellé.

De telles opérations sont fréquentes dans le Caucase russe mais sont bien plus rares dans les régions centrales de la Russie. 

En août, les forces spéciales avaient tué quatre suspects dans une opération ayant visé un groupe islamiste du Caucase du Nord à Saint-Pétersbourg (nord-ouest).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.